L'astuce bien-être de la semaine

Sportifetvégétarienc’estpossible!?

Voilà une question que l’on peut trouver dans de nombreuses salles de sport. Peut-on être sportif et végétarien ? Peut-on réussir à combler les protéines qui se trouvent dans la viande lorsque l’on fait travailler son corps de manière intensive ?

Depuis 50 ans, plusieurs athlètes nous démontrent que l’apparente incompatibilité entre le fait d’être sportif et végétarien n’a aucune raison d’être.
Abede Bikila, végétarien, a remporté les marathons olympiques de Rome en 1960 et de Tokyo en 1964. Vous me direz que c’était il y a 60ans, et que l’on ne faisait pas subir à son corps les mêmes efforts que maintenant mais tout même. Nous pouvons citer de nombreux autres athlètes comme le sprinter Edwin Moses, la tenniswoman Maria Navratilova ou bien encore le tri athlète Dave Scott, Carl Lewis…

En principe, une alimentation végétarienne équilibrée contient suffisamment de protéines pour palier aux besoins des sportifs. Cela réduirait même le taux de cholestérol, de graisses saturées et de toxines.

En plus d’aporter les vitamines et minéraux nécessaires pour la récupération physique, les fruits et légumes sont riche en eau et favorisent la réhydratation. Le sucre des fruits a des propriétés particulières qui permettent son stockage dans le foie, ce qui est très favorable à la performance sportive.

Attention cependant avant de se lancer dans ce genre de régime ou de changement de mode de nutrition. Il faut être accompagner et faire très attention aux besoins de votre corps.