L'astuce bien-être de la semaine

Lacryothérapiecorpsentierkesako

Oubliez les bains dans les tonneaux d’eau glacée après le match et faites place à la cryothérapie.
Utilisée depuis l’antiquité pour ses effets antalgiques et anti-inflammatoires, la cryothérapie est une technique prenant une part importante en médecine du sport tant dans le traitement que dans la récupération. Il y a différents types de cryo:

– La cryothérapie locale : glace, azote sous pression, pistolet à CO2…

– L’eau contrastée (chaud-froid)

– L’immersion en eau froide (de 4°C à 15°C)

– La cryothérapie Corps Entier (CCE)

Si nous vous avions déjà exposés les bienfaits du froid sur les blessures,  nous allons nous intéresser à la Cryothérapie Corps Entier.
De nombreux athlètes l’utilisent, n’est-ce pas francky, pour ces bienfaits sur les blessures et améliorer la récupération.

Franck-Ribery-cryotherapie_full_diapos_large

La cryothérapie « corps entier » consiste donc à provoquer un choc thermique dans une chambre froide en soumettant le corps à une température de -110°C pendant trois minutes en moyenne, après être passé dans des sas à -10°C puis -60°C. Le froid induit un effet analgésique en ralentissant la conduction nerveuse et anti-inflammatoire et en abaissant la température tissulaire.

Equipement

– Une paire de gants (laine ou polaire).
– Une paire de chaussettes épaisses (longue si possible).
– Un bonnet ou un cache oreilles.
– Un short ou un maillot (pour les femmes une brassière, un haut de maillot).
– Des sabots et un masque chirurgical (fourni par le centre).

Précautions

– Pas d’activité sportive 1/2 heure avant la séance de cryothérapie.
– Pas de douche ou de bain 1/2 heure avant la séance de cryothérapie.
– Changer tout vêtement humide.
– Enlever les lentilles de contact.
– Enlever tout élément métallique (bijoux, piercing…).
– Détecter toute plaie cutanée récente.
– Protéger les cicatrices (sparadraps,…) et les zones sensibles au froid.

Voici une petite vidéo explicative à la Fred et Jamy