L'astuce Wellness de l'année

4raisonsquidémontrentquelesexeavantunecompétitionsportiven’estpasnocif

Voilà un débat qui revient encore et encore avant les grandes compétitions internationales style Coupe du monde de football ou Jeux Olympiques mais qui concernent les sportifs dans leur quotidien. En effet, faut-il avoir ou pas une activité sexuelle avant un grand rendez-vous sportif? A cette question, les Grecs de l’Antiquité avaient répondu par la négation. Ainsi, ils interdisaient toutes relations sexuelles à leurs champions avant une compétition. L’immense champion qu’était Mohammed Ali allait lui jusqu’à préconiser 6 semaines d’abstinence avant un combat important. La science moderne n’a toujours pas tranché sur le sujet et ne semble pas avoir les faits pour prouver que faire l’amour avant un test d’effort était néfaste.

E-TV Sport a choisi son camp et vous propose quelques raisons qui vont vous encourager à vous faire plaisir la veille d’un effort physique!

1) Une éjaculation ne diminue pas le taux de testostérone

Stop au cliché: La frustration sexuelle ne permet pas d’être plus agressif lors d’une rencontre sportive. Dans le même registre, on a souvent dit qu’une éjaculation diminuait le taux de testostérone. Pour rappel, la testostérone est une hormone masculine qui renforce le muscle. Mais tout cela est donc faux et pas du tout avéré.

2) Un rapport sexuel sommaire ne vous épuisera pas

On a tendance à penser qu’une bonne partie de jambe en l’air avec transpiration ainsi qu’essoufflement peut s’apparenter dans les symptômes à un jogging d’une bonne heure mais il n’en est rien. En effet, en moyenne, un rapport sexuel ne brûle que 25 à 50 calories, l’équivalent de monter 20 marches d’un escalier…Pas de quoi se la raconter finalement. Et qui plus est, cela permet de dormir comme un bébé et d’être bien reposer!

3) Le sexe a un effet réparateur pour les femmes et stimulateur pour les hommes

Des études ont montré que le sexe pouvait avoir un effet bénéfique avant une compétition. Pour les femmes, avoir un orgasme pourrait les aider à atténuer une douleur musculaire pendant 24h. Pour les hommes, une étude montre que la testostérone, hormone produite lors de l’orgasme, aide au renforcement musculaire.

4) Le sexe permet d’être plus détendue le jour J

Si une activité sexuelle n’a pas d’effet sur vos performances physiques, celle-ci en aura peut-être une sur votre activité psychique et vous permettra de vous relaxer avant l’épreuve. Lorsque l’on sait que le mental est aussi important voire plus que le physique, éliminer son anxiété peut-être un sacré gage pour réaliser de bonnes performances.