Dossier

RalphLaurenetl’USOpen,unerelationàl’américaine

Lorsque l’équipe d’E-TV Sport évoque sa passion pour le « Sport Lifestyle », il n’est pas rare que le premier exemple utilisé soit celui de la marque américaine Ralph Lauren. En effet, la marque au joueur de polo n’a rien d’une marque de sport dans les grandes largeurs comme peuvent l’être les équipementiers Nike ou Adidas mais Ralph Lauren s’est orientée depuis une dizaine d’années vers l’univers du sport à travers des lignes de vêtements ou encore des partenariats avec des compétitions sportives. Ainsi, on pense rapidement à la déclinaison RLX qui confectionne des vêtements qui allient le luxe ainsi que la performance mais également aux deux tournois du Grand Chelem dont la marque est partenaire : Wimbledon et l’US Open. Si on comprend aisément l’association de la marque au cheval avec un tournoi aussi prestigieux et rempli de traditions que « Wim », sa relation avec le tournoi de tennis le plus « Bling Bling » de l’année peut de son côté quelque peu interpeller. Mais en fait pas tant que ça. Car Ralph Lauren, avant d’être la marque « Preppy » par excellence du monde entier, c’est avant-tout une partie du patrimoine de l’Amérique. Quoi de plus normal alors que de faire partie de l’aventure annuelle de l’US Open, le Grand Chelem made in « USA »!

Une relation qui débute en 2005

Depuis maintenant presque 10 ans, Ralph Lauren est désignée « officiel du tournoi ». Cela signifie que la marque américaine fourni un polo à tous les officiels de l’US Open. Cela concerne donc le personnel du tournoi, les ramasseurs de balles, les juges de ligne et bien évidemment les arbitres de chaise. Une visibilité importante pour la marque éponyme à la vue du nombre de spectateurs qui déambulent dans les allées de Flushing Meadows pendant les 15 jours de compétition à laquelle il faut ajouter les téléspectateurs qui sont des millions à travers le monde. 

Une collection attendue de pied ferme

Chaque saison, à l’approche du dernier Grand Chelem de la saison, c’est l’occasion pour les aficionados de « fringues » Sport Lifestyle de faire un petit tour sur le site de Ralph Lauren afin de se renseigner sur la future collection US Open. Et pour tout dire, nous sommes rarement déçu. Autant la gamme Wimbledon peut refroidir par son côté British trop affirmé et difficilement portable à part sur un court en gazon ou sur la terrasse du « Queens » pour le « Tea Time », que celle de l’US Open est beaucoup plus moderne et cool. 

6a00e54fc623c8883301a73dfc0dfc970d

Un T-Shirt connecté pour 2014

Afin de montrer que la marque prend le virage du high-tech, si important dans le sport, Ralph Lauren a décidé de créer un t-shirt connecté en nylon pour les ramasseurs de balles du tournoi. Celui-ci prévoit de mesurer avec précision les performances physiques du porteur. Le directeur de la communication David Lauren s’est justifié par le choix des ramasseurs de balles en expliquant que ces derniers ont de nombreux pics d’adrénaline tout au long du match. On peut imaginer que la technologie, si elle s’avère efficace, sera rapidement adoptée par les sportifs de haut niveau.

ralph-lauren-tshirt-connecte-us-open-710x434

Pour ce t-shirt, c’est le canadien OMSignal qui a été appelé à la rescousse sur la technologie. Il y a quelques temps, nous avions d’ailleurs écrit un article à son sujet, dont la technologie nous avait déjà impressionné. Avec ce polo connecté Ralph Lauren facilement reconnaissable avec le logo, les porteurs pourront ainsi mesurer leurs mouvements, la respiration, la fréquence cardiaque, l’énergie produite, le niveaux de stress et les traditionnels indicateurs d’activité physique (nombre de pas, distances…). Toutes ces informations seront évidemment récupérables sur un smartphone, ou sur un ordinateur. 

En revanche, on n’a aucune information sur la date de sortie « grand public » de ce polo connecté. La marque a cependant sous-entendu que l’année prochaine sortirait toute une gamme de vêtement connectés. Une fois encore, Ralph Lauren se veut précurseur en alliant le style et la technologie…Vous avez dit Amérique!