Le conseil Lifestyle de la semaine

Peut-onjouersansbandeaumêmesilacalvitiepointeleboutsoncrâne?

Les cheveux et les sportifs, c’est tout un art! En effet, que cela soit les footballeurs européens avec la classique « rasée sur les côtés et volume sur le dessus » ou encore aux USA avec certains basketteurs qui n’hésitent pas à partir sur la coupe « Afro », les tendances capillaires permettent aux sportifs de se donner un style. Voire même de se distinguer d’une manière ou d’une autre si le niveau de jeu n’est pas suffisant et surtout pas au rendez-vous pour éclipser ses coéquipiers. Oui mais voilà, certains ne peuvent pas vraiment jouer de leur qualité de cheveux du fait que celle-ci est inexistante. Ainsi, le meilleur basketteur du monde, LeBron James, en fait l’amère expérience lors de chaque rencontre.

Depuis quelques années, Le « King », 30 ans, vit un véritable calvaire capillaire du fait d’une calvitie très et trop présente. Ainsi, après l’avoir laissé apparente, avoir investi dans des implants, avoir tout rasé, la meilleure solution restait encore d’enfiler son traditionnel bandeau (« Headband » en anglais) lorsqu’il était sur le parquet.

7c31cd2ca92ba90e 13277124-mmmain

Oui mais voilà lorsque l’on est le meilleur joueur de sa génération et le meilleur joueur de la ligue, les artifices ne sont pas nécessaires pour passer plus et mieux à la caméra. Ainsi, lors de la victoire la nuit précédente des Cleveland Cavaliers face aux Dallas Mavericks, « King James » a débuté le match sans son bandeau, une première depuis son année rookie. Il avait alors 19 ans et tout ses cheveux. La preuve ci-dessous à 16 ans avec une Afro bien comme il faut!

LeBron-James-16-ans

En inscrivant 27 points, 8 passes et 7 rebonds, LeBron a mené ses troupes jusqu’à un victoire nette et sans bavure 127-94. Comme quoi, malgré les croyances de certains sportifs en la légende de Samson, on ne tire pas sa force de sa chevelure et encore moins de son bandeau. LeBron est tout simplement une légende à lui tout seul!