Conseil Lifestyle

Peut-onfaireunselfielorsquel’onestadversairesurleterrain?

Selfie par ci, selfie par là…Mot le plus employé en 2013, on pensait en avoir fini de ce phénomène qui consiste à prendre une photo de soi à bout de bras avec son smartphone pour ensuite le poster sur les réseaux sociaux, mais que nenni! Merci à Ellen DeGeneres et son seflie « Hollywoodien » d’avoir remis à la mode le selfie en 2014. A l’aube de cette année 2017 et 4 ans après son apparition, le selfie est toujours autant à la mode et ne risque pas de perdre en popularité.

De ce fait, nos chers sportifs sont eux-aussi adeptes du fameux cliché de soi-même. Et pourquoi ne pas pousser le concept encore plus loin et carrément prendre un selfie avec son adversaire à la fin d’un match. Sport individuel pour le simple selfie et sport collectif pour le « Usie » (Selfie à plusieurs)…

En 2014, à l’occasion d’une exhibition au Madison Square Garden à New-York, les stars du tennis, Andy Murray et Novak Djokovic avaient décidé de tester leur popularité en réalisant un selfie à la fin de leur rencontre. Malheureusement, les deux garçons ne sont pas des pros de la photographie et les deux clichés sont pour le moins ratés…Flou pour l’un, mal cadré pour l’autre! A eux-deux, ils ont cumulé pas loin de 10 000 tweets. Une performance de looser auxquels les deux tennismen ne sont pas vraiment habitués. Qu’à cela ne tienne, Djoko et Andy avaient à l’époque lancé une nouvelle mode, le selfie entre adversaires dans un cadre amical!

Bh2g-CsIIAA5YcA Bh2g4HAIAAA2foF

Ainsi, en cette année 2017, on a pu encore voir un exemple de selfie entre adversaires avec comme protagoniste à nouveau Novak Djokovic. Mais cette fois en compétition! En effet, après sa victoire en quart de finale du tournoi de Doha, son adversaire du jour, Horacio Zeballos, qui affrontait pour la première fois le Serbe, a décidé d’immortaliser ce moment. De ce fait, celui-ci a dégainé son smartphone et a alpagué « Djoko » alors que celui-ci rangeait ses affaires. Amusé le numéro 2 mondial a déclaré: « C’est bien la première fois qu’un adversaire me demande un selfie à la fin d’un match, ça ne m’était jamais arrivé encore ! » Du fair-play dans ce monde de compétition et de brutes, pourquoi pas finalement!

En tout cas, chez E-TV Sport, on est pour !