Lifestyle

Leserre-poignetest-ilunaccessoireindispensable?

En cette période de terre battue et de play off NBA, un accessoire est sur le devant de la scène: le serre poignet.
Alors qu’il se trouve à l’un ou aux deux poignets des amateurs de tennis généralement, E-TV Sport a voulu savoir si celui-ci avait un réel intérêt ou si celui-ci ne devait sa présence qu’à rien de plus qu’une coquetterie ou encore une superstition des joueurs!

Les tennismen ne sortent jamais sans sur le court

0612nadal21-8073045010

Comme on peut le voir sur cette photo présentant les deux stars du tennis, Rafael Nadal et Novak Djokovic, ils n’oublient en aucun cas leurs serre-poignets. Ils n’hésitent pas à en porter sur chacun de leur poignet. Si l’on comprend l’intérêt d’en mettre un au bras qui tient la raquette car la sueur peut couler le long de celui-ci et mouiller le manche de la raquette ce qui peut devenir gênant, l’autre n’a rien à y faire.

Pour le style ?

paul-millsap-paul-pierce-nba-playoffs-washington-wizards-atlanta-hawks-850x560

Ici, on peut voir que l’ancien joueur des Washington Wizards, Paul Pierce, n’avait pas hésité à remonter un serre-poignet presque jusqu’au coude. Il ne sert strictement à rien mais laisse apparaître son numéro. Une façon en plus de pouvoir se différencier de ses collègues de parquet. En effet, la NBA ne laisse que peu de place à la moindre coquetterie.

En conclusion, le serre-poignet peut s’avérer très utile au tennis mais sa présence récurrente dans d’autres sports qui n’en ont pas besoin comme le basketball ou encore le football, peut être due soit à une volonté de style ou encore une requête de son sponsor afin que la logo soit toujours plus présent (N’est-ce pas le Swoosh?). Et puis, il faut bien avouer que si sa présence n’est pas vraiment requise, les supporters sont bien content d’en récupérer un plein de sueur de Djoko, Nadal ou Federer à la fin d’un match!