Dossier

Lecoupdepoignetdeshorlogersdanslemondedutennismasculin

Lorsque un joueur de tennis intègre le cercle très prisé du Top 10 voire du Top 5 mondial, sa fortune se fait assez rapidement. En effet, si les bons résultats engendrent des « prize money » plus que généreux, ce sont les contrats de sponsoring qui assurent aux tennismen une retraite dorée avant l’heure. Ainsi, aux côtés des traditionnels sponsors équipementier avec les mastodontes Nike ou Adidas, un joueur de tennis de renom va se voir dérouler le tapis rouge par les marques de voiture et les horlogers. Seul bijou pour hommes répertorié dans le manuel de l’élégance masculine, la montre se prête idéalement au monde glamour du tennis. De ce fait, il est devenu une habitude pour les plus grands joueurs de la petite balle jaune d’enfiler le dernier modèle de leur sponsor à la fin d’un match victorieux, histoire que les caméras présentes sur le court et en conférence de presse n’oublie pas de zoomer sur le précieux du tennisman. E-TV Sport, avec l’aide de son partenaire Chronollection, vous présente les montres qui envahissent les courts de tennis les plus prestigieux au monde!

Novak Djokovic (Numéro 1 mondial) et Seiko

Ici lors de la finale de Roland Garros avec le modèle Seiko PROSPEX Landmaster “Miura” LE SBDB007.

Roger Federer (Numéro 2 mondial) et Rolex

Lors de son sacre à Roland Garros en 2009 avec le modèle Rolex Yacht-Master II.

Rafael Nadal (Numéro 3 mondial) et Richard Mille

Ici à Monte-Carlo avec le modèle Richard Mille RM027 Watch

Stanislas Wawrinka (Numéro 7 mondial) et Audemars Piguet

Ici lors de son titre à l'Australian Open en 2014 avec le modèle Royal Oak Offshore Diver

David Ferrer (Numéro 8 mondial) et Bovet

Ici avec le modèle Bovet Amadeo 45 Chronograph Cambiano.

Kei Nishikori (Numéro 5 mondial) et Tag Heuer

Ici lors de son sacre à Tokyo en 2014 avec le modèle Aquaracer.

Grigor Dimitrov (Numéro 11 mondial) et Longines

Ici avec le modèle Conquest.

Andy Murray (Numéro 4 mondial) et Rado

Ici lors de son sacre à l'US Open en 2012 avec le modèle Rado D-Star 200.

Jo-Wilfried Tsonga (Numéro 13 mondial) et Rolex

Ici avec le modèle Rolex Oyster Perpetual Milgauss.

Juan-Martin Del Potro (Numéro 618 mondial du fait de sa blessure) et Rolex

Ici avec le modèle Rolex DateJust.