Le conseil Lifestyle de la semaine

Faut-ilavoirlabarbepourgagnerunecompétition?

Si nous allons nous attarder sur la réponse par la suite, sachez que Walter Planckaert, directeur sportif de l’équipe cycliste belge Sport-Vlaanderen Baloise, a déjà un avis bien tranché sur la question. En effet, il a décidé d’interdire à ses coureurs de porter la barbe. Selon lui, « les cyclistes ne sont pas des pilotes de motocross ou des joueurs de rugby. La morve et les restes de nourriture dans la barbe d’un coureur en pleine course, c’est sale ». On ne va pas lui donner tort sur le côté esthétique de la chose mais niveau sportif, cela donne quoi un barbu?

Chez les sportifs, la barbe est de plus en plus présente. Par simple style ou superstition, on s’est posé la question de savoir si les sportifs barbus ont plus de chance de remporter une compétition! Au delà d’un certain rappel de l’homme de Cro-Magnon façon Chabal, so 2007, la barbe chez les sportifs, pour la petite histoire, nous vient tout droit des States des années 70. C’est notamment aux hockeyeurs de la NHL que l’on doit cette velue tendance. La tradition réclamait que les joueurs abandonnent couteau et mousse à raser au début de chaque play-off. Interdiction de se raser avant l’élimination ou la victoire finale ! Cette coutume,  la « playoffs Beard », est donc reprise dans de nombreux sports US comme le football américain, le baseball ou la NBA.

Et c’est bien bien en NBA que le charismatique barbue James Harden fait des siennes allant même à coup de pub sur le fait de raser ou non sa jolie « bebar ». La légende dit que les sportifs évitent de se raser les jours de compétition afin de conserver un maximum d’influx nerveux.

Possible, en tout cas, sur ou en dehors des terrains, la barbe reste un atout style pour les hommes. Néanmoins, en ce qui concerne le fait de vous aider à gagner des compétitions, on reste quelque peu perplexe ayant déjà expérimenté la chose…avec déception !