dossier mode

Ceschaussuressportivesdevenuesdesbestsellers

De nombreuses marques de chaussures connues pour leur côté tendance aujourd’hui ont d’abord fait leur preuve sur les différents terrains de Sport! Retour sur ces marques qui ont fait de leurs chaussures de sport un accessoire de mode.

Converse, l’équipementier de BasketBall porté par toutes les générations. Qui n’a pas dans son placard une paire de converse, voire même « the paire » les Chuck Taylor All Star. Personne.Et pourtant la marque fût crée en 1908 aux Etats Unis avec pour objectif de chausser les sportifs.

En 1917, la célèbre Converse All Star apparaît sous le nom de code A11 Star. Le basketteur, Chuck Taylor adopte le modèle et devient l’ambassadeur de la marque sur les terrains.Dès 1923, la signature de Chuck Taylor est apposée sur la cheville de la Converse All Star. C’est la naissance de la chaussure mythique.En 1935, la marque renouvelle l’expérience mais cette fois avec un grand champion de badminton, Jack Purcell. L’histoire de l’innovante Converse Jack Purcell commence.La marque suscite un engouement particulier chez les basketteurs américains, et devient médaille d’or aux Jeux Olympiques de 1936, à Berlin, avec l’équipe des Etats-Unis.Avec la création de la NBA en 1949, la marque poursuit son ascension. Les joueurs professionnels l’adoptent définitivement. Avec le lancement du modèle One Star, en 1974, Converse s’ouvre les portes du skate-board.
Suivent, ensuite, The Dr. J, des baskets citadines en cuir, et les Weapon, des modèles destinés à la rue.A l’apogée dans le Sport, elle sponsorise les JO de Los Angeles en 1984.

En 2003, Converse est rachetée par Nike. Son ancien concurrent donne une nouvelle dynamique à la marque en multipliant les créations. Des vêtements converses, des tennis dessinées par le styliste John Varvatos, des baskets signées Dwayne Wade (joueur de NBA), et des séries limitées boostent la marque. Les couleurs flashy, les imprimés, les paillettes et les scratch font leur apparition sur les modèles. Tour à tour, sportive, rebelle (aux pieds de James Dean dans les années 50), punk (chaussée par Sid Vicious, des Sex Pistols, dans les années 70), californienne dans les années 80, grunge et rappeuse, la marque chausse tant les athlètes que les people ou les fashionistas. Et, les adeptes ne parlent plus de « la chaussure Converse », mais de « la Converse ».
Converse est devenue culte.

Repeto fait également partie de ses chaussures devenues cultes. Comme son homologue Converse, Repetto est une marque de chaussures pour la pratique d’un sport : la danse. La marque  a été créée en 1947 par Rose Repetto à la demande de son fils, alors jeune danseur. Elle décide de concevoir un chausson qui permettrait une plus grande aisance dans la pratique de ce sport.

Le concept est alors révolutionnaire. Cousue à l’envers, la semelle possède ainsi un effet d’amortisseur pour le pied de l’artiste.

Cantonnée au domaine de la danse, la ballerine s’offrira un coup marketing gigantesque en 1956. Brigitte Bardot,  ancienne danseuse, demande à madame Repetto de lui confectionner une paire de ballerines pour le tournage d’un film (« Et dieu créa la femme »). Aussitôt dit aussitôt fait, Et Repetto créa cendrillon.  Fabriquée à sa seule intention la ballerine sera un véritable succès

En 1970, nouveau coup d’éclat. La ballerine « Zizi » créées par Rose est un véritable succès et  Serge Gainsbourg, fan, en devient l’Ambassadeur.

Avec le décès de Rose en 1984, la marque s’essouffle. Il faut attendre son rachat par Jean-Marc Gaucher en 1999 pour que Repetto change de stratégie et évolue avec son temps. Le génie de cet autodidacte est d’avoir voulu redonner à Repetto son image d’antan, à savoir son univers de la danse et son appartenance au monde du luxe. En signant des partenariats notamment avec Issey Miyake, Yamamoto, Comme des Garçons et avec le grand Karl en 2009, la marque re-décolle et renoue avec le succès qu’on lui connaît aujourd’hui.

Autre modèle incontournable : Les chaussures bateau. Elles ne naviguent pas uniquement sur l’eau mais également sur la vague tendance. Crée à l’origine pour la navigation, c’est en ville qu’elle trouve sa notoriété. Dans les années 70, la génération preppy la prend sous son pied. Revenu aux gouts du jour depuis 2010, les hipsters se l’arrachent. Des marques comme Sebago, Lacoste, Tommy Hilfiger la remettent en selle et « la bateau » se hisse sur les podiums de grands designers tels que  Paul Smith ou Gucci. Encore une belle démonstration

Pour finir, simple phénomène de mode, éphémère :Les Wrestling et Sparco. Elles ont eu leurs heures de gloires dans les années 2002-2003.Souvenez vous, les hommes sortaient  avec leurs chaussures de Lutte ou de formule 1.Puma a senti le bon filon en s’associant à la marque d’équipements automobile Sparco. Les modèles issus de leurs partenariats ont été un véritable succès dans la rue.

Voilà encore une belle démonstration de notre phrase favorite : Sport is a lifestyle !