Smash of the day

UneDoyennehivernales’offreauNéerlandaisWoutPoels

Les conditions climatiques devaient être dantesques et celles-ci n’ont pas déçu. En effet, pendant 253 kilomètres, la météo n’a laissé que peu de répit au peloton et s’est même permis de faire venir à la fête un invité un peu particulier: la neige! Ainsi, les favoris qui avaient la tête dans le guidon n’ont pas vu arriver Wout Poels. En compagnie de Michael Albasini (Orica-Greenedge), Rui Costa (Lampre) et Samuel Sanchez (BMC), le coureur néerlandais de la Sky a profité de la dernière difficulté de l’épreuve, la côte de la rue Naniot pour faire le break avec le groupe principal et pour déposer au sprint ses 3 compagnons. C’est la première Classique de la carrière de Poels après une belle 4ème place mercredi sur la Flèche Wallonne. Alejandro Valverde, vainqueur de la Flèche Wallonne 2016 et tenant du titre sur la Doyenne a sauté lors de l’ultime attaque tout comme le Français Julian Alaphilippe. Pour le peuple « Oranje », cette victoire de Wout Poels sur la Doyenne est une première depuis 1988.