Smash of the day

UncyclistebelgeperdlaviesurGand-Wevelgem

Si le Dakar nous a habitué depuis de nombreuses éditions à pouvoir être fatal pour ses concurrents, les épreuves cyclistes non. Si l’on savait que le danger de grosses blessures était présent à chaque encablure, on ne pensait pas que la vie des coureurs pouvait être menacée. Malheureusement, Gand-Wevelgem 2016 nous a démontré le contraire. En effet, alors que les coureurs avaient parcouru environ 150 kilomètres de course, le Belge de l’équipe Wanty-Groupe Gobert (Continental pro), Antoine Demoitié, a chuté avec quatre autres coureurs juste devant la file des voitures. Celles-ci se sont brusquement écartées et une moto accréditée par la Fédération belge, conduite selon nos informations par un motard expérimenté et qui transportait un commissaire national, s’est alors retrouvée nez à nez avec les coureurs au sol et n’a pu l’éviter. Tombé dans le coma immédiatement, le cycliste belge de 25 ans a été emmené à l’hôpital d’Ypres avant d’être transféré dans le service des soins intensifs du CHU de Lille. Néanmoins, rien n’aura pu sauver Antoine Demoitié qui est décédé peu après minuit ce dimanche. Cette nouvelle est un vrai coup de massue pour tous les professionnels qui enfourchent leur vélo chaque jour que cela soit lors des entraînements que pendant les courses. Le vélo, plus dangereux que la F1…on s’y dirige tout droit!