Smash of the day

SerenaWilliamsperdplusqu’unmatchàNew-York

Décidément cette avant-dernière marche à l’US Open commence à poser bien des problèmes à Serena Williams depuis 2 ans. En effet, la saison dernière l’avait vu trébucher face à la 43ème mondiale, Roberta Vinci, alors que le premier Grand Chelem de l’ère Open était à sa portée et qu’elle pouvait également égaler le nombre de majeurs remportés par Steffi Graf, à savoir 22. Depuis, la cadette des soeurs Williams, a disputé 3 finales de Grand Chelem et en a remporté une à Wimbledon se retrouvant donc à hauteur de la tenniswoman allemande. Mais alors que se profilait cette demi-finale à Flushing Meadows face à la Tchèque Karolina Pliskova, on se doutait que la pression pourrait une nouvelle fois faire défaut à Serena. En effet, plus que d’enfin dépasser la compagne d’Andre Agassi et de se rapprocher de Margaret Smith Court (24 Grand Chelem), elle pouvait tout simplement perdre son trône de numéro 1 mondial qu’elle occupait depuis 186 semaines. Là encore, elle pouvait dépasser Steffi Graf avec une semaine de plus pour posséder seule le record. Malheureusement pour l’Américaine, Karolina Pliskova est passée par là et a mis fin à tous ses rêves. Le cauchemar de Serena profite donc à Angelique Kerber qui va devenir pour la première fois de sa carrière numéro 1 mondiale. Comme si le sort n’était pas assez dur envers Serena Williams, c’est donc une autre Allemande qui lui fait de l’ombre! ©Photo à la une: Reuters