event

RobocupSoccer:LacoupeduMondedeFootballdeRobots!

Du 19 au 24 juillet, le Brésil accueille une seconde Coupe du monde football : la RoboCup Soccer, une compétition qui voit s’opposer des équipes de robots autonomes dans des matchs reprenant les règles du football classique. Les organisateurs promettent que le temps est proche où les meilleurs footballeurs ne seront pas des humains.

« En 2050, une équipe de football composée de robots humanoïdes autonomes affrontera les vainqueurs de la Coupe du monde de la Fifa. Et elle gagnera. » Lancée en 1997, cette compétition oppose des équipes de robots autonomes venus des quatre coins de la planète. On retrouve de prestigieuses universités (Carnegie Mellon et université de Pennsylvanie), des laboratoires de recherche ainsi que des entreprises spécialisées enrobotique. Signalons la présence de la société française Aldebaran Robotics dont le robot humanoïde Nao est un habitué de la compétition.

 Concernant les règles, il faut savoir que mes matchs se déroulent sur un terrain rectangulaire de 6 mètres sur 3, pendant deux mi-temps de dix minutes et avec huit robots sur le terrain. Le robot voit la balle et son environnement grâce à deux caméras, sur le front et sur le menton, et communique avec ses trois coéquipiers grâce au réseau wifi

Au-delà du fun et du sport, c’est bien la programmation des robots et les applications dans d’autres domaines qui sont au coeur de la philosophie de cette compétition. « Les robots développent de nombreuses capacités, qui peuvent servir dans d’autres domaines. S’ils détectent une balle, ils peuvent retrouver une cible spécifique lors d’une opération de secours, et s’ils peuvent marcher, ils peuvent explorer un environnement dangereux ou contaminé », dit Patrick de Kok, 26 ans, membre de la Nao Dutch Team et étudiant en Master Intelligence artificielle à l’Université d’Amsterdam.

 

  • Leclei

    c’est trop bien