Smash of the day

Reutersn’aurapasdephotographeslorsdelacérémonied’ouverturedesJO2018

Le vendredi 9 février prochain, le monde entier aura les yeux rivés sur Pyeongchang et la cérémonie d’ouverture des JO d’hiver 2018. Ainsi, les agences de presse et les différents médias seront sur le pied de guerre pour réaliser les plus beaux clichés de cet évènement mondial. Néanmoins, l’agence de presse Reuters pourra toujours attendre car ses photographes ont tout simplement été exclus de la cérémonie pour avoir publié des clichés de la répétition de l’allumage de la flamme olympique. En effet, le moment de l’allumage de la flamme est symbolique et représente le clou du spectacle des festivités. Malgré le fait que les images aient été rapidement retirées du site et que l’agence de presse ait ensuite demandé à ses clients de ne pas publier ces photos mises par erreur dans la base de données, le mal était déjà fait. De plus, le photographe à l’origine de ses clichés a vu son accréditation lui être retiré pour l’ensemble des Jeux. En Corée, pas question de transgresser les règles !