event de la semaine

Retoursurles« WorldSeries »deBaseballremportéesparlesChicagoCubs

Lorsque l’on associe sport et Etats-Unis, rien ne se fait comme ailleurs! En effet, ce pays à un amour indéfectible pour ses disciplines sportives les plus populaires et tentent toujours de les amener au firmament. Ainsi, le football américain (NFL) a son grandiose « Super Bowl », le hockey sur glace (NHL) a son historique « Stanley Cup », le basketball (NBA) a ses classiques « Finales » et enfin le baseball (MLB) a ses mythiques « World Series ». Et c’est à ses dernières que nous allons nous intéresser aujourd’hui! ©Photo à la une: AP/Matt Slocum

Historique

La Série mondiale (en anglais « World Series« ) est la série finale de la Ligue majeure de baseball (MLB) nord-américaine. Elle a lieu en octobre, après la saison régulière et oppose les champions de la Ligue nationale et de la Ligue américaine. Actuellement, la série se dispute au meilleur de sept rencontres, la première équipe avec quatre victoires décrochant le titre. L’épreuve prend le nom de « Séries mondiales » en référence aux World’s Championship Series qui se disputèrent de 1884 à 1890 entre le champion de la Ligue nationale et celui de l’American Association, une ligue majeure disparue à la fin du XIXème siècle. On parle également, en Amérique du Nord, de Classique d’automne (ou » Fall Classic » en anglais) en raison de son déroulement durant la saison homonyme.

Le trophée

Autre particularité des « World Series », son trophée appelé « Commissioner’s Trophy », comprenez « Trophée du Commissaire ». Le trophée était au départ présenté aux champions dans le vestiaire après le match. Les Marlins de la Floride sont la première équipe à avoir reçu le trophée du commissaire sur le terrain, au Pro Player Stadium de Miami après avoir gagné la Série mondiale 1997. Depuis, lorsqu’un club remporte le dernier match de la série finale devant ses partisans, une cérémonie se tient sur le terrain immédiatement après la conclusion de la partie. Si l’équipe locale voit son adversaire l’emporter, le trophée est remis aux vainqueurs dans le vestiaire. Exactement ce qu’il s’est passé en 2016 avec la victoire des Chicago Cubs sur le terrain des Cleveland Indians.

En 2016, Chicago n’est seulement une ville de basket!

Quelques mois après les Cleveland Cavaliers qui ont remporté leur premier titre en NBA depuis leur création en 1970, ce sont les Chicago Cubs qui ont mis fin à la plus longue disette du sport américain mercredi 2 novembre en remportant pour la première fois depuis 1908 les World Series à..Cleveland. Cela faisait donc 108 ans que tout une ville attendait un tel dénouement. Et c’est au bout du suspense, à savoir une victoire 8 à 7 lors du 7ème match décisif de la série que cela s’est décidé.

Suite à cette victoire, les supporters des Cubs se sont rassemblés autour de leur stade à Chicago pour célébrer ce titre tant attendu, le troisième de leur histoire après 1907 et 1908. Depuis leur dernier sacre, les Cubs avaient disputé et perdu à sept reprises les World Series, gagnant au passage le surnom de « perdants magnifiques ».