event

RetoursurleNBAAll-StarWeekend2017

Quelques semaines après le tant attendu Super Bowl avec ses chiffres records, notamment en retombées médiatiques, la NFL faisait place à la NBA et son non moins célèbre All-Star Weekend! Pendant 3 jours, la Nouvelle-Orléans, hôte en 2017 de la fête annuelle de la ligue de basket américaine, a vu débarquer les meilleurs joueurs de basket du pays et donc du monde. En effet, ce n’est pas pour rien que lorsque l’équipe remporte les Finales NBA, elle est désignée « World Champion » (comprenez Champion du monde). Et donc qui dit, stars de la balle orange au pays de la démesure, dit forcément un gigantesque show avec tout ce que cela comporte!

Un vendredi sous le signe de la jeunesse et de la détente!

Comme chaque année le vendredi soir proposait le « Celebrity Game » ainsi que le match opposant les Rookies (Débutants première année) aux Sophomores (Deuxième année) nommé le Rising Stars Challenge. Une mise en bouche toujours sympa à suivre même si l’enjeu est quasi-inexistant.

Voici les highlights du Celebrity Game ainsi que du Rising Stars Challenge!

Samedi soir: Jour de concours!

Tradition oblige, le deuxième jour du weekend est réservé aux concours. Aux côtés du Skills challenge où se côtoient les joueurs les plus rapides, précis et adroits de la ligue lors d’un parcours, on retrouve les célèbres concours de shoot à 3 points et de dunks.

Si le « Skills challenge » met souvent en avant les qualités propre à un meneur, l’année 2017 a célébré le géant letton, 2m21, Kristapa Porzingis !

Concernant le concours de sniper, c’est Eric Gordon, joueur des Rockets, qui s’est imposé au nez et à la barbe de Klay Thompson et Kyrie Irving, des sommités derrière la ligne à 3 points.

Enfin, après un « Slam dunk contest » de folie l’année dernière avec une finale épique opposant Aaron Gordon et Zach Lavine, il est peu de dire que celui de cette année a été « pourri ». Entre un Gordon inexistant et qui a loupé lamentablement ses tentatives et un inconnu, Glen Robinson III, victorieux par défaut…on a connu beaucoup beaucoup mieux lors de ce concours tant attendu !

Dimanche: les Stars aux fourneaux

Ce dernier jour du weekend se pose en point d’orgue avec le All-Star Game, rencontre opposant les meilleurs joueurs de la Conférence Est à ceux de la Conférence Ouest. Un match qui permet aux stars de la balle orange de montrer ce qu’elles ont dans le ventre. La défense étant aux abonnés absents, les joueurs se régalent entre Alley-oop de folie, tir à 3 points et autres dunks. Comme depuis 3 ans maintenant, l’Ouest s’est imposé 192-182. Non, vous ne rêvez pas, plus de 374 points ont été compilés par les deux équipes, établissant au passage une nouvelle marque en la matière.

De plus, le match a été marqué par les 52 points de l’idole locale, Anthony Davis, record lors d’un All-Star Game. Avec cette performance, il efface des tablettes Wilt Chamberlain (42 points) mais s’offre aussi son premier trophée de MVP du All-Star Game.

En bonus, le « Shaqtin a Fool » du All-Star Weekend!