Money

QuelssontlesréelscontratsdespilotesdeF1?

Chaque année, la grille des salaires des pilotes de F1 est dévoilée dans la presse (On vous avait également dévoilé le salaire des petites mains de la Formule 1). Et pourtant, ses chiffres seraient éloignés de la réalité selon le site totalsportek.com. Ainsi, les Vettel, Alonso, Hamilton…seraient bien mieux rémunérés que ce qui filtrent dans les médias. De ce fait, voici les réels contrats que les pilotes de F1 ont signé en 2015!

Sebastian Vettel (Ferrari)

46 millions d'euros la première saison puis deux ans à 27 millions en salaire fixe plus des bonus. Soit 100 millions d'euros sur 3 ans.

Lewis Hamilton (Mercedes)

Contrat de 3 ans. 28 millions d'euros de salaire fixe et des bonus de performances jusqu'à 9 millions d'euros par an.

Fernando Alonso (McLaren Honda)

2 ans de contrat (2015-2017) pour 36 millions d'euros par an (incluant tous les bonus).

Nico Rosberg (Mercedes)

3 ans de contrat (2015-2017) pour 50 millions d'euros.

Jenson Button (McLaren Honda)

Prolongé d'un an pour 10,5 millions d'euros.

Kimi Räikkönen (Ferrari)

Prolongé d'un an (2016). A diminué son salaire à 6,5 millions d'euros par an et jusqu'à 9 millions d'euros de bonus performances.

Daniel Ricciardo (Red Bull)

Dernière année de contrat en 2016. 5 millions d'euros salaire fixe plus les bonus.

Felipe Massa (Williams)

1 an de plus en 2016 avec un salaire de 4 millions d'euros.

Nico Hulkenberg (Force India)

2 ans de contrat (2017) à 3,6 millions d'euros par an.

Romain Grosjean (Haas Racing)

1 an de contrat pour 3 millions d'euros.

Valtteri Bottas (Williams)

Prolongation d'un an et a triplé son salaire avec 3 millions d'euros pour 2016.

Pastor Maldonado (Renault F1 Team)

Contrat d'un an pour 3 millions d'euros.

Sergio Perez (Force India)

Contrat de plusieurs années à 3 millions d'euros par an.

Daniil Kvyat (Red Bull)

690 000 euros par an.

Max Verstappen (Toro Rosso)

Contrat de plusieurs années avec Red Bull (Toro Rosso lui appartient). 470 000 euros par an.

Carlos Sainz JR (Toro Rosso)

340 000 euros par an.

Felipe Nasr (Sauber)

170 000 euros par an.

Marcus Ericsson (Sauber)

170 000 euros par an