Smash of the day

QuandunjoueurNBAsevoitproposerunrôledansunporno

Décidément, le joueur des Golden State Warriors et de Team USA, Draymond Green, a décidé de squatter la colonne « scandale » depuis quelques temps. Si on passera sur sa bagarre avec un joueur de football universitaire au début de l’été ou encore sa suspension pour le sixième match des Finales NBA, pour avoir donné un coup dans les parties intimes de LeBron James lors de la rencontre précédente, nous nous attarderons sur sa dernière prouesse: Poster une photo de son pénis par mégarde sur Snapchat. Après avoir prétexté un piratage, il s’est excusé et a reconnu sa faute. Alors que cette mésaventure a l’air de lui valoir de nombreuses railleries de la part de ses coéquipiers de Team USA, cela lui a également permis d’attirer l’oeil d’un producteur de vidéo pornographique. En effet, Vivid, société spécialisée dans la production de films pour adultes aux USA, a proposé par l’intermédiaire de son dirigeant, Steve Hirsch, un contrat de 100.000 dollars à Draymond Green pour tourner dans un film qui s’intitulerait « Drayzilla ». Si le nom a de quoi faire sourire, le cachet également. Avec un salaire de 15 millions de dollars par an en NBA, ce n’est surement pas l’argent qui fera se dévêtir le basketteur. Néanmoins, ce qui est sur, c’est que « Dray » a l’argument nécessaire pour penser à une reconversion dans l’industrie du X…à voir si celle-ci le séduit! ©Photo à la une: Critica.com.pa