Smash of the day

QuandlasélectionduPéroun’apasconfiancedanslesbouteillesd’eaudesonadversaire

Si nous pensons être de fervents supporters de football en Europe, il y a encore du chemin pour faire aussi passionnés pour le ballon rond qu’en Amérique du Sud. En effet, là-bas, le football est une véritable religion et il n’est pas question de badiner avec cela. Ainsi, lorsque se profile un Argentine/Pérou décisif pour la qualification à la prochaine Coupe du monde, tout le monde est sur les dents. Pour rappel, les deux nations sont à égalité au classement et donc pas question de laisser le moindre détail enrayer le bon fonctionnement d’une des deux équipes. De ce fait, les Péruviens sont extrêmement prudents sur les conditions dans lesquelles ils vont disputer la rencontre et ont donc signifié qu’ils ne toucheraient pas une goutte de l’eau fournie par les Argentins. En effet, ceux-ci ont peur d’être drogués et vont donc apporter leurs propres bouteilles d’eau. Bizarre vous avez dit bizarre? Pas temps que ça lorsque l’on jette un oeil à l’histoire. En huitième de finale de la Coupe du monde 1990, l’Argentine faisait face au Brésil et à son gardien Branco. Lors de ce match, le dénommé Branco avait bu une bouteille d’eau remplie d’un somnifère. En 2005, Diego Maradona avait reconnu l’utilisation d’un somnifère pour droguer l’adversaire brésilien. On est jamais trop prudent du côté Péruvien surtout lorsque l’on sait qu’une non-qualification de l’Albiceleste pour le prochain Mondial serait un véritable cataclysme pour la planète foot !