Il était une fois

NovakDjokovicrevientsurlecourtdetennisdesonenfance

Alors que Novak Djokovic a admis avoir perdu un peu de sa motivation en match et à l’entraînement depuis sa victoire à Roland-Garros, il a peut-être trouvé un moyen de se redonner la « gnaque » en retournant sur les traces de son enfance. Ainsi, « Djoko » s’est filmé retrouvant les terrains de tennis de son enfance. Ceux-ci se trouvaient en face du restaurant familial à Kopaonik, un village serbe situé à plus de 250 km de la capitale, Belgrade.

Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et surtout des bombes sur la région lors de « l’Opération Allied Force », opération militaire de bombardement de l’OTAN sur des cibles serbes (Yougoslave à l’époque, petite Yougoslavie) durant la guerre du Kosovo, du 23 mars au 10 juin 1999, à la suite de l’incident de Račak.

De ce fait, il ne reste plus grand chose de l’endroit où le jeune Novak tapait ses premières balles. Néanmoins, on peut encore distinguer le mur qui lui servait de « sparring-partner » qui a survécu à l’attentat. Djokovic s’est aussi remémoré ses premiers rallyes de tennis, ses parties jouées avec les lapins, la « sérénité » des montagnes, et les pique-niques organisés avec le reste de sa famille, qui dirigeait le petit club de tennis pendant quelques années!