Smash of the day

Nadalretrouvelaterre-battueetlavictoire

Il n’y a rien de mieux que la terre-battue pour que Rafael Nadal retrouve un peu de confiance et surtout le goût de la victoire. Tout ce qu’il n’avait pas lors de son échec retentissant au premier tour de l’Open d’Australie 2016. Eliminé en 5 sets par son compatriote Fernando Verdasco sur la Rod Laver Arena, voilà que « Rafa » retrouvait son amour de toujours, la surface ocre. En huitièmes de finale du tournoi de Buenos Aires, le « Taureau de Manacor » s’est défait du régional de l’étape, l’Argentin Juan Monaco, en deux sets, 6-4/6-4. Au prochain tour, il fera face à l’Italien Paolo Lorenzi, joueur qu’il n’a affronté qu’une fois et qu’il avait battu à Rome, sur terre-battue, en 2011. Mais plus que ce match, Nadal visera la finale du tournoi surement face à David Ferrer ou Jo-Wilfried Tsonga afin de conserver son titre argentin!