Smash of the day

MonfilsatenutêteàNadal

Si le Rafa intouchable sur terre-battue semble appartenir au passé, il ne faut pas enterrer définitivement le Majorquin sur la surface ocre. Gaël Monfils l’a appris à ses dépends et peut donc nous le confirmer. En effet, au terme de 2h15 d’un combat intense, le Parisien a fini par rendre les armes après une dernière manche où il n’aura pas existé. Ereinté par les coups de boutoirs de l’Espagnol, « La Monf » a craqué physiquement et a eu le droit à une roue de bicyclette. Auparavant, Gaël avait tenu la dragée haute à Rafa et avait remporté la deuxième manche 7-5. Néanmoins, c’est bien Nadal qui remporte pour la neuvième fois le tournoi de Monte-Carlo, son premier Masters 1000 depuis 2014. Par la même occasion, il rejoint Novak Djokovic en tête du record de Masters 1000 remportés avec 28. Si Nadal renoue avec un succès de prestige, Monfils a, quant à lui, perdu sa 19ème finale pour « seulement » 5 titres. Un ratio extrêmement faible qu’il pourrait bien amélioré dans les semaines à venir vu son niveau de jeu affiché sur terre-battue, sa surface de prédilection. Et pourquoi pas se mettre à rêver d’un nouveau beau parcours à Roland-Garros. Un rêve partagé par un certain Rafael Nadal!