famous

MaisquedevientMariaSharapova?

Aujourd’hui débute l’édition 2016 de l’US Open de tennis du côté de New-York avec un absent de marque côté masculin, un certain Roger Federer et du côté féminin, on notera une nouvelle fois l’absence de la jolie Russe, Maria Sharapova, suspendue 2 ans pour avoir pris du Meldonium, un produit récemment considéré comme dopant. Ainsi, retirée du circuit WTA depuis juin 2016, la tenniswoman russe a décidé de se consacrer à autre chose qu’à la balle jaune et cumule les expériences afin d’être prête pour son après-carrière. De ce fait, E-TV Sport a décidé de vous en dire plus sur les derniers mois de Maria dans le monde du travail!

Deux semaines à la Harvard Business School en juillet

Difficile d’avoir un cursus scolaire normal lorsque l’on passe plus de temps sur un court de tennis que sur les bancs de l’école. Ainsi, à peine suspendue, Maria a décidé de passer 2 semaines à Harvard afin de s’imprégner de l’ambiance « business ». Déjà à la tête de « Sugarpova », la Russe devrait embrasser une carrière de « business woman » à sa retraite. En attendant, elle a également passé du temps cet été dans une agence de publicité ainsi que chez Nike!

3 jours en tant que stagiaire au siège de la NBA

En collaboration avec Adam Silver, Commissaire de la NBA, Maria Sharapova a parfait sa connaissance de le plus grande ligue de basketball au monde. La championne russe a assistée à plusieurs réunions de haut niveau et a rencontrée des dirigeants de la NBA, WNBA et D-League. Elle a été recommandée pour ce stage par une amie, Sophie Goldschmidt, qui a par le passé dirigée le bureau européen de la ligue. « Elle a participée à plusieurs de nos réunions de service pour en apprendre davantage sur les opérations de la NBA » a déclaré Mike Bass, un porte-parole d’Adam Silver au New York Post. « Elle est très intelligente, très curieuse au sujet de nos processus et initiatives », a-t-il conclu.

  • chrisdenice

    elle a été flinguée par les américains qui ne supportait plus que Serena Williams ne soit pas l’unique star du tennis féminin mondial, c’est aussi simple que cela…..