Smash of the day

L’USPGAsacreJimmyWalker

Lorsque l’on s’appelle Jimmy Walker et que l’on est golfeur, il est clair que l’on a plus de chances de briller sur les greens de l’USPGA que lors du British Open et ses links dévastateurs. Ainsi, après avoir loupé le cut il y a peine un mois en Ecosse, le voilà sacré pour la première fois en Majeur lors de l’USPGA qui se déroulait au Baltusrol Gof Club de Springfield. A 37 ans, le golfeur américain a réussi à résister au numéro 1 mondial, l’Australien Jason Day, pour aller conquérir le dernier tournoi Majeur de la saison. Il clôt ainsi une saison inédite pour les compétitions les plus renommées de golf, à savoir que ce sont uniquement des joueurs pour qui c’était « une première fois » en Majeurs (Danny Willett à Augusta, Henrik Stenson au British Open et Dustin Johnson à l’US Open). Désormais le monde de la petite balle blanche va se diriger gentiment vers le Brésil et les Jeux Olympiques. Une compétition qui accueille le golf pour la première fois depuis 1904 mais qui malheureusement se fera sans ses meilleurs représentants. En effet, le « big Four » des greens, Jason Day, Jordan Spieth, Rory McIlroy et Dustin Johnson ont décidé d’éviter Rio et son parcours olympique. Et comme pour les Majeurs cette saison, le titre olympique sera une première pour n’importe quel des golfeurs présents sur le sol carioca! ©Photo à la une: Golf Monthly