Dossier

L’hymnenational,unnidàproblèmesdanslesport?

Voilà une tradition qui n’est pas prête de disparaître dans le sport! En effet, que serait une rencontre de haut niveau entre deux nations ou alors un podium olympique sans le fameux moment de l’hymne national. Si la tension, ainsi que l’émotion, est alors bien souvent à son paroxysme, il se peut que ce moment soit détourné pour un tas de raisons. Ainsi, lors des championnats d’Europe junior d’athlétisme qui se déroulent en Italie, la médaillée d’or du triple saut, Violeta Skvortsova a décidé de quitter le podium. Pourquoi? Tout simplement car les organisateurs se sont trompés d’hymne national lors de la cérémonie protocolaire. Alors que l’hymne biélorusse était attendu, c’est le bosnien qui a été entonné. C’était alors « trop » pour la jeune athlète de 19 ans !

Avec ce nouvel exemple, E-TV Sport a décidé de vous montrer que l’hymne national peut s’avérer être un vrai nid à problèmes !

Les mauvaises versions

Il n’est pas rare que l’hymne national soit sujet à des problèmes techniques. En effet, il peut arriver que cela soit le mauvais hymne national qui soit joué dans un stade ou encore que cela ne soit pas la bonne version qui soit entonnée. La preuve lors de l’édition centenaire de la Copa America en 2016 où l’organisation avait passé l’hymne chilien au lieu de l’uruguayen. Ou encore ce weekend en Fed Cup où les joueuses allemandes ont eu la mauvaise surprise d’entendre les deux premiers couplets de l’hymne composé au XIXe siècle, le « Deutschlandlied », qui ne sont plus joués pour célébrer la République fédérale.

Un acte politique

Le 26 août dernier, le quarterback Colin Kaepernick de l’équipe de foot US des 49ers de San Francisco a refusé de se lever pour  l’hymne américain. Le 1er septembre, il a réitéré, en s’agenouillant. S’il a fait cela, c’est pour protester contre les violences faites depuis plusieurs mois à la communauté noire. S’en est suivi toute une polémique et notamment de nombreux soutiens envers le joueur NFL.

Un moment massacré

Il n’est pas rare que l’hymne national soit interprété par une chanteuse ou encore un chanteur. De ce fait, il se peut que la personne en question craque sous le poids de la pression et de l’honneur de performer au nom de son pays. La preuve avec une chanteuse belge qui a carrément oublié les paroles ou encore la star Christina Aguilera qui massacre le « Star-Spangled Banner » lors du Super Bowl 2011.

Et en bonus, une vidéo E-TV Sport sur le comportement à adopter lors de son hymne national !


Quel comportement adopter pour un sportif lors… par etvsport