event de la semaine

LesSanAntonioSpursreçusparBarackObama

S’il y a bien un privilège qui suit un grand titre national sur le sol américain, c’est le fait de pouvoir pénétrer la sacrosainte « White House » et rencontrer le locataire des lieux, le « Commander in Chief ». Et depuis maintenant 6 ans, c’est Barack Obama qui s’exécute et reçoit les champions tous sports confondus.

Ainsi, à l’occasion de leur déplacement dans la capitale fédérale pour un match face aux Washington Wizards avant-hier soir, les San Antonio Spurs avaient pu rencontrer le Président des Etats-Unis la veille en qualité de champion NBA en titre. Une sortie pas comme les autres qui a donné le sourire à toute l’équipe dont font parties les « Frenchies » Tony Parker et Boris Diaw. Avec des résultats en berne en ce début de saison 2014-2015 dus notamment à de nombreuses blessures et surement une certaine lassitude mentale, espérons que cette visite présidentielle leur redonnera du baume au coeur et des jambes pour réaliser une bonne deuxième partie de saison.

En tout cas, comme à son habitude, Barack est apparu très décontracté et n’a pas hésité à faire rire l’assistance. « Je l’admets, je suis un fan des Bulls (de Chicago). Mais je dois dire qu’il est difficile de ne pas aimer les SpursTout d’abord, ils sont vieux. Cela me fait du bien de voir que des gars d’un âge avancé peuvent encore réussir dans un sport de jeunes. Je vais vous dire un truc: si vous avez besoin de conseils pour enchaîner deux titres consécutifs, vous savez où me trouver. »

En guise de remerciement, Obama a reçu un ballon dédicacé par tout l’effectif ainsi qu’un maillot des Spurs floqué du nom « Potus » qui est l’acronyme de « President of the United States of America ».