Dossier

Leslieuxlesplusinsolitesfaireadmirersonswing

Ce weekend, un tournoi de golf a été organisé du côté de la Sibérie et de son fameux Lac Baïkal. Vous allez me dire, pas vraiment un endroit pour faire admirer son swing et vous avez raison. Néanmoins, il n’est pas rare que les disciplines tentent des expériences insolites afin de faire parler d’elles. Ainsi, près de 50 joueurs s’étaient donnés rendez-vous lors du  » Baikal Ice Golf Tournament » pour taper la balle sur le lac gelé le plus profond au monde. Heureusement, la glace est d’une épaisseur de 60 cm et cela ne présente aucun risques pour les golfeurs.

Ainsi, le golf est un sport qui n’est pas limité par un terrain de jeu. En effet, un parcours présente un green, des fairways ou encore des bunkers mais fait aussi de la place aux arbres, aux rivières voire même aux différentes « hospitalities » qui se retrouvent près du 1er ainsi que du 18ème trou. Ainsi, il n’est pas rare de voir des coups totalement fous afin de se sortir de situation parfois bien mal engagée. Et pour donner un peu de piment et faire le « buzz », certaines compétitions internationales tentent de dessiner des trous insolites. De ce fait, E-TV Sport vous présente donc les lieux les plus insolites où l’on peut faire admirer son swing!

Le coup du toit

Lors du Turkish Open 2016, le départ du trou n°16 avait fait sensation. En effet, il avait la particularité d’être situé sur un endroit insolite du parcours, à savoir le toit d’une des villas du resort.

A rooftop tee box 🏠🔝🏌 #TurkishAirlinesOpen

Une vidéo publiée par European Tour (@europeantour) le

Le coup joué sous la tente

Lors du Wells Fargo Championship en 2016, l’Américain, Jason Kokrak, était alors sur le 18e trou et avait signé une merveille d’approche des… loges, tribunes surélevées où certains spectateurs assistent au tournoi dans une position privilégiée tout en se régalant. Sa balle était ainsi passée à travers la foule, les sièges et même l’écran de télé avant de terminer sur le green à quelques mètres du drapeau.

Le coup des toilettes

En 2013, le Belge Nicolas Colsaerts affronte Graeme McDowell lors des quarts de finale du championnat du monde de Match play disputé en Bulgarie. Tout d’un coup, celui-ci se retrouve au niveau des toilettes. Ne pouvant pas effectué un coup depuis cet endroit étroit, il se voit obliger de prendre une pénalité de se mettre au point le plus près sur le relief. Insolite mais vrai!

Dubuisson dans les cactus

Là encore, nous voilà au championnat du monde de Match play mais cette fois en 2014 dans le désert d’Arizona. Et c’est un coup à faire dans les cactus que doit réaliser le Français, Victor Dubuisson, pour se sortir de ce mauvais pas. Cela risque de piquer!

Le coup dans l’eau

Avoir les pieds et la balle dans l’eau, voilà ce qui est arrivé à Shawn Stefani en 2013 lors du Valero Texas Open!