Smash of the day

LesLakerssetiendrontparlesbrastoutaulongdelasaisonpendantl’hymnenational

Il y a un peu plus d’une semaine Donald Trump, faisait encore et toujours parler de lui, en se faisant un ennemi public de la NFL et de la NBA ! Désormais, de nombreuses stars de ces deux disciplines ont décidé de rentrer dans le lard du Président, à l’image de LeBron James qui n’a pas hésité à le traiter de « bum », comprenez de « tocard ». Ainsi, d’autres sportifs ont emboîté le pas au « King » et n’hésitent pas à défier Trump lors de la traditionnelle tenue de l’hymne national avant une rencontre sportif. Pour cela, ils mettent un genou à terre, comme avait commencé à le faire Colin Kaepernick afin de protester contre l’oppression raciale aux États-Unis en 2016. Néanmoins, il n’est pas vraiment de bon ton de ployer le genou pendant le « National Anthem » et la NBA a envoyé un mémo à toutes les franchises en expliquant que les joueurs devaient rester debout pendant l’écoute du « Star-Spangled Banner ». Ils valaient même mieux rester dans le vestiaire que de venir se mettre à genoux. Ainsi, les joueurs de la franchise californienne des Los Angeles Lakers ont décidé d’avoir un signe protestataire autorisé en se tenant par les bras tout au long de l’hymne et ce jusqu’à la fin de la saison. Un beau message, reste à voir si celui-ci va perdurer ou s’il sera lui aussi, interdit !