Dossier

Les5évènementssportifsderenomorganisésàDubaï

Dubaï, une ville qui évoque de nombreuses choses comme son hôtel ultra-luxueux, le Burj-Al-Arab, ses projets immobiliers dingues comme Palm Islands et The World, son gratte-ciel le plus haut du monde, le Burj Khalifa, mais aussi son « Lifestyle » si occidental malgré son rôle de capitale des Emirats Arabes Unis. Néanmoins, on oublie souvent de citer le fait que Dubaï est une ville de sport. Afin de concurrencer le Qatar avec son Grand-Prix de Moto et bientôt sa Coupe du monde de foot ou encore Abu Dhabi et son GP de Formule 1, Dubaï s’est fait une spécialité d’organiser des évènement sportifs de renom. E-TV Sport vous en présente 5 !

Le « Dubaï Rugby Sevens »

Organisé en général le premier weekend de décembre (jeudi et vendredi dans le monde arabe), ce tournoi de rugby à 7 constitue une des étapes du World Rugby Sevens Series, le championnat international annuel de rugby à sept. Créé en 1970 par des expatriés anglais, ce tournoi a pris de plus en plus d’importance notamment du fait des nombreux sponsors qui se sont joints à l’aventure (Airbus, Emirates, Agrekko et Heineken). Depuis 2008-2009, le tournoi a lieu au stade The Sevens permettant au tournoi d’atteindre les 50 000 spectateurs par jour de compétition.

La « Dubaï World Cup »

La Dubaï World Cup est une course hippique de galop qui se dispute sur l’Hippodrome de Meydan à Dubaï, le dernier samedi du mois de mars. Couvrant plus de 700 hectares, l’Hippodrome de Dubaï est à l’image de l’Emirat: il comporte une piste de sable et de gazon, une tribune impressionnante d’une capacité de 60 000 personnes, de nombreuses écuries, un hôtel cinq étoiles directement relié à la tribune et avec vue sur le champ de course. La Dubaï World Cup est considérée comme l’évènement hippique majeur de ce début de saison dans le monde du galop. Elle se court sur 2 000 mètres, sur la piste en dirt (mélange de sable, de limon et d’argile) et celle-ci se déroule de nuit. Enfin pour couronner le tout, l’allocation de 10 000 000 de dollars US en fait la course de plat la mieux dotée au monde.

Le « Dubaï Tour »

A priori, pas évident d’amener les meilleurs coureurs du peloton à Dubaï pour débuter la saison. Mais si le Tour du Qatar a réussi à s’imposer comme une course majeure, notamment pour les sprinteurs, il n’y a pas de raison que le Dubaï Tour n’y arrive pas. Comme au Qatar, les conditions météorologiques idéales à cette période sont un avantage certain. Et comme au Qatar, ce sont les sprinteurs qui s’imposent à la fin avec en 3 éditions une victoire de Taylor Phinney, de Mark Cavendish et de Marcel Kittel !

Le « Dubai Duty Free Tennis Championships »

Vous allez me dire, drôle de nom pour un tournoi de tennis…et vous aurez raison! Mais voici l’explication: le Tournoi de tennis de Dubaï est sponsorisé par l’espace de boutiques détaxé de l’aéroport de la ville, l’un des plus gros au monde. Ce tournoi est organisé chaque hiver, depuis 1993 pour les hommes. Une épreuve féminine se tient depuis 2001, offrant une dotation financière nettement supérieure à celles observées dans d’autres épreuves de même catégorie. Chez les femmes, Justin Henin détient le record de victoires avec 4 succès (2003, 2004, 2006, 2007) et chez les hommes, Roger Federer est le grand spécialiste de l’épreuve avec 7 succès (2003, 2004, 2005, 2007, 2012, 2014 et 2015) et 2 finales perdues en 2006 et 2011.

L’Omega Dubaï Desert Classic

Mis en place en 1989, l’Omega Dubaï Desert Classic est le premier tournoi de l’European Tour à avoir été délocalisé au Moyen-Orient. À l‘exception des éditions de 1999 et de 2000, qui se sont tenues sur le parcours de Dubaï Creek Golf and Yacht Club, ce tournoi de Dubaï se tient chaque année sur le parcours Majilis, du club de golf des émirats arabes. Ce tournoi prestigieux attire chaque année les golfeurs les plus prestigieux de la planète. On peut citer comme principaux vainqueurs de l’Omega Dubaï Desert Classic Ernie Els (1994, 2002 et 2005), Tiger Woods (2006 et 2008) ou encore Rory McIlroy (2009 et 2015). Enfin, ce tournoi est doté de 2,5 millions de dollars.