Dossier

Les10gesteslespluschambreurssurunterraindesport

Lorsque l’on pénètre sur un terrain de sport avec l’envie de faire passer un mauvais quart d’heure à son adversaire, alors oui chambrer devient une option. Cela fait en quelque sorte partie des moeurs du sport. En effet, se moquer est souvent une technique employée dans le monde sportif afin de faire sortir de ses gonds la personne visée et ainsi, la faire dégoupiller. Le meilleur exemple est la phrase prononcée par Marco Materazzi à Zinedine Zidane concernant sa soeur en finale de la Coupe du monde 2006, s’en suivra alors le pétage de câble du numéro 10 français et son fameux coup de boule. Ce weekend, la Belgique affrontait la Grèce dans le cadre des éliminatoires à la prochaine Coupe du monde en Russie et lors de cette rencontre, le Belge Dries Mertens, s’est fait remarquer d’une drôle de façon. En effet, le Napolitain, n’a cette fois pas montré ses talents balle au pied mais bien son côté joueur lorsqu’il a voulu pincer le nez du défenseur Giorgos Tzavellass. Une réponse loufoque à une énième provocation, on imagine !

De ce fait, E-TV Sport a décidé de vous présenter les 10 gestes les plus moqueurs que l’on a pu voir lors d’une rencontre sportive!

Joey Barton fait la tirade du nez à Zlatan Ibrahimovic

Lors d’une faute commise par Ibrahimovic sur Barton lors d’un PSG-Marseille en Coupe de la Ligue en 2013, l’Anglais fait une remarque sur le nez de Zlatan Ibrahimovic pour l’énerver…Joey aurait alors lâché à Zlatan : « Big fucking nose »!

Le but de cour de récré de Paul-George NTep

En 2014, Reims reçoit Rennes en championnat, alors que le score est de 2 buts à 1 pour les Rennais, le joueur Paul-Georges Ntep part seul au but, dribble le goal et se retrouve face au but vide. C’est alors qu’il décide de s’agenouiller et de marquer le but de la tête. Un geste vu jusqu’ici que dans les cours d’école !

Papy Eto’o envoie un message à son coach José Mourinho

L’attaquant camerounais de Chelsea, alors âgé de 32 ans, n’a pas hésité lors de la saison 2013-2014 à chambrer son entraîneur, José Mourinho, après avoir inscrit un but face à Tottenham, lors de la 29e journée de Premier League. Juste après avoir ouvert le score, le n°9 des Blues a filé comme une flèche vers les supporters avant de ralentir et de se tenir le dos tout en s’appuyant sur le poteau de corner à la manière d’un grabataire. En effet, Mourinho avait émis des doutes sur le vrai âge de son joueur !

La célébration tout en retenue de José Mourinho face au public barcelonais 

En 2010, l’Inter Milan alors dirigé par Mourinho, élimine le grand FC Barcelone en demi-finale de ligue des Champions au prix d’un match héroïque des siens. Au coup de sifflet final, « Mou » se dirige vers le public barcelonais et chauffe la foule !

Le Lapin d’Alexy Bosetti

Lors d’un Nice-Bordeaux en 2014-2015, le jeune attaquant niçois ouvre le score d’un superbe extérieur du pied puis se précipite immédiatement vers le parcage bordelais. Il imite alors un lapin (« lapiner » signifiant, dans le monde des tribunes, fuir face à des supporters adverses, ce qui est arrivé à quelques fans girondins en déplacement à Nice il y a plusieurs années) puis exhibe le symbole des ultras de la Populaire Sud (Ex-Brigade Sud Nice) tatoué sur son épaule.

Soderling se moque des tics de Nadal

Lors d’un match à Wimbledon face à Nadal, le Suédois Robin Soderling n’en pouvait plus d’attendre trop longtemps entre chaque point à cause des tics de Rafa. Excédé, il a fini par charrier l’Espagnol en imitant son fameux tirage de short. Nadal rit encore jaune !

Delon Armitage fait comprendre à Brock James qu’il ne le rattrapera pas

En finale de la H Cup en 2012, Toulon l’emporte face à Clermont sur un essai inscrit par Delon Armitage. Sur un turnover, le Toulonnais se retrouve seul à courir vers la ligne d’en-but avec le Clermontois Brock James à ses trousses. Celui-ci ne le rattrapera jamais et Armitage lui fera comprendre avec un petit geste.

Mohammed Ali danse autour de ses adversaires

S’il y avait bien un chambreur né, c’était bien Mohamed Ali. Le plus grand boxeur de tous les temps n’hésitait pas à se moquer de ses adversaires avant, pendant et après le match. Exemple avec ses fameux pas de danses qu’il effectuait sur le ring pour rendre fou son adversaire !

Mahiedine Mekhissi enlève son maillot 

Lors de la finale du championnat d’Europe de 3000m steeple, Mekhissi écœure la concurrence et se permet d’enlever son maillot dans la dernière ligne droite et d’haranguer la foule. S’en suivra une disqualification de l’athlète tricolore !

Laywin Kurzawa salue bien bas l’équipe espoir suédoise

Le latéral français, alors encore à Monaco, a bien cru l’espace de deux minutes que le souvenir de cette soirée serait particulièrement agréable. Les hommes de Pierre Mankowski étaient certes encore menés 3-1, mais en inscrivant l’unique but tricolore à la 87e minute, le latéral droit permettait aux Bleuets d’être virtuellement qualifiés. De quoi s’autoriser quelques excès en allant chambrer les joueurs adverses, langue pendue et main en visière. Malheureusement, la joie sera de courte durée pour Kurzawa. En effet, les Suédois ont inscrit un 4e but deux minutes plus tard et ont ainsi pu venir narguer le Français à leur tour en mimant son geste.