musique

LeVuvuzelabrésiliens’appellela« Caxirola »

Pour la plupart d’entre-vous qui ont suivi la Coupe du monde en Afrique du Sud, il y a 4 ans, la simple évocation du mot « vuvuzela » vous donne de l’urticaire. Véritable calvaire dans les stades ainsi que lors des retransmissions télévisuelles, le bourdonnement incessant de cet instrument de musique avait poussé les chaines de télévision à limiter son impact sur nos pauvre tympans.

4 ans plus tard, nous voilà au Brésil, pays de la Samba et autre traditions musicales qui devraient nous enchanter. Malheureusement, il semble qu’au pays du ballon rond, un objet non identifié en Europe puisse également faire du mal à nos oreilles fragiles. Son nom: La Caxirola.

Comparable aux maracas, la caxirola a été inventée par le musicien brésilien Carlinhos Brown. Afin de tester le niveau sonore de cet instrument, les chercheurs Talita Pozzer et Stephan Paul de l’Université fédérale de Santa Maria (Brésil) ont étudié son acoustique. Ils en ont conclu qu’à lui seul, l’instrument n’était pas nuisible à l’oreille humaine. L’instrument génèrerait une pression acoustique équivalente à celle d’une conversation ordinaire (soit environ 45 décibels de moins qu’un vuvuzela). Il faudrait 30 000 caxirolas pour obtenir la même pression sonore qu’un unique vuvuzela.

Sauvez donc? Pas si sur…Au mois d’avril 2013, les officiels l’ont même bannie de la Coupe des confédérations. Aujourd’hui, personne ne sait si la caxirola sera de la partie en juin 2014!