Il était une fois

LeRioTintoetlanaissancedufootballenEspagne

La ville de Huelva a une place très spéciale dans l’histoire du football espagnol. Ce port industriel et poussiéreux, près de la frontière sud-ouest avec le Portugal, a été le berceau du football moderne, dans un pays qui domine aujourd’hui le monde du ballon rond. La ville n’a bien sûr pas été le premier endroit à héberger des anglais fans de football, mais le Club Huelva Recreation a vite marqué l’Histoire après avoir été fondé en 1889. Aujourd’hui, ses descendants directs sont le Real Club Recreativo de Huelva, et El Abuelo del Fútbol Español. Credit Photo à la une: Centro Campista

C’est en 1873 que tout commence avec l’arrivée des anglais et de la Rio Tinto Mining Company dans les collines qui se trouvent à environ 60 kilomètres au nord-ouest de Huelva. C’est le gouvernement de l’Empire qui leur vend les sols et les sous-sols de l’exploitation minière de Rio Tinto pour un total de 92 000 000 de pesetas. Les anglais s’installent en répliquant leur mode de vie british, leurs maisons au style victorien, le tea time, les jeux de cartes dont le poker et ses multiples variantes, mais aussi cette activité sportive consistant à taper dans un ballon en cuir. Phil Ball dans son excellent livre « Morbo », décrit comment les troupes britanniques combattant dans la 2e guerre carliste, ont joué un match en Septembre 1874 contre des terrassiers travaillant sur la liaison ferroviaire entre les mines et la ville de Huelva.

Credit: Huelva

Suite à l’engouement général, l’entreprise des mines de Rio Tinto décide de former un club pour les travailleurs de la ville qui s’était développée à côté des mines. Il sera connu sous le nom de Club Inglés, puis du Rio Tinto FC, et il va subir différentes phases de transformations et de fusions avant de disparaître pendant la guerre civile. La liaison ferroviaire arrive à atteindre Huelva à la fin de 1874 et, presque immédiatement, une communauté des ex-patriotes britanniques se crée dans la ville. Le quartier des anglais nommé barrio de los ingles est construit pour abriter les personnes les plus importantes de la société minière. L’un d’eux, le Dr William Alexander Mackay, met en place un club sportif et social qui pratique des sports très anglais, entre autre du cricket, du « Lawn Tennis », et bien sûr du football.

Le club de loisirs devient célèbre et participe à des matchs contre les équipages des navires arrivant à Huelva et contre le Club de Regatas de Seville. L’activité du football prend rapidement de l’ampleur au sein du club, et le 8 Mars 1890 les travailleurs de la compagnie minière Rio Tinto affrontent le Sevilla Football sous le nom de Huelva Recreacion Club. C’est la première fois que deux clubs jouent officiellement l’un contre l’autre sur le sol espagnol. En Décembre 1890, la société Rio Tinto achète des terres au sud de la ville et le Huelva Recreation Club occupe le site. Il leur faut 18 mois pour construire l’Estadio del Velódromo qui ouvre ses portes le 20 Août 1892. Comme son nom l’indique, le Velódromo a également été adapté pour le vélo et d’autres sports, mais les principales activités sont des matchs de football.

Credit: Estadios des Espana

Au tournant du XXe siècle, le football commence à dominer l’activité du club et sa résidence permanente devient l’Estadio del Velódromo. Un pavillon est ajouté sur le site en 1903, et le club accepte une invitation du Madrid FC à jouer un tournoi dans la capitale espagnole en 1906. Le club demande alors le patronage royal en 1909 et devient officiellement connu sous le nom de Real Club Recreativo de Huelva. Il remporte le championnat andalou à trois reprises entre 1903 et 1917. Malheureusement, avec la montée du professionnalisme, les joueurs s’éparpillent et le club s’affaiblit tellement que Recreativo ne reçoit pas d’invitation pour former une ligue nationale en 1928.

Dans les années qui ont suivies, le rôle du Recreativo s’est limité à une série de petits matchs tels que les occasionnelles et brèves visites à La Primera, ainsi que leur apparition à la finale de la Copa del Rey de 2003. Le Recreativo officie maintenant en deuxième division et son stade est parmi les plus modernes en Espagne. Il reste un club très fier de son patrimoine et désireux de rappeler à tous que Huelva est le berceau du football en Espagne.