Smash of the day

LeBrésilfaitmalàLavillenie

Comme depuis de nombreuses années, Renaud Lavillenie était notre plus grand chance de médaille d’or en athlétisme dans un grand championnat! Si les Championnats du monde n’ont jamais réussi à notre perchiste avec 3 médailles de bronze et 1 médaille d’argent, ses premiers Jeux Olympiques disputés à Londres lui avaient permis de devenir champion olympique. Ainsi, quand hier soir, Renaud s’est présenté en finale olympique du saut à la perche, on croyait dur comme fer à une deuxième médaille d’or consécutive, un exploit que seul l’Américain Bob Richards avait réussi (1952, 1956). Malheureusement, le Brésil avait envoyé un représentant à qui rien ne pouvait arriver hier. En effet, le Brésilien Thiago Braz da Silva a réalisé le saut de sa vie et a ravi tout son peuple avec un titre olympique. Avec une barre effacée à 6m03 pour son deuxième essai, le local a mis Lavillenie au pied du mur et malgré un début de compétition parfait (quatre barres franchies au premier essai, dont le record olympique à 5,98m), celui-ci n’a rien pu faire. Surtout qu’en plus de se battre face à cette satané barre, Renaud a du faire face aux sifflets du public brésilien…pas très fair-play donc mais les astres étaient alignés en faveur du Brésil hier soir!