Dossier

Lebizutagechezlessportifs,unevéritabletradition!

L’arrivée dans une nouvelle école, une nouvelle société ou un nouveau club de sport est toujours faite d’appréhension par rapport à la découverte d’un univers qui nous est inconnu. Ainsi, il existe un moyen détourné pour faire en sorte que le « petit nouveau » s’acclimate au mieux à son rôle à venir ainsi qu’à ses collègues: le bizutage. Il est bien connu qu’il est plus évident d’être à l’aise quelque part une fois que l’on a été très mal à l’aise. Surtout lorsque les personnes, qui assistent à ce moment délicat, ont eux aussi vécu cet instant quelque peu honteux. Si les écoles de commerce françaises ou universités américaines sont célèbres pour des bizutages « trash », il n’en est rien dans le monde du sport ou cela est plutôt bon enfant. E-TV Sport a décidé de revenir sur les bizutages caractéristiques de certains sports et notamment le football et la NBA!

La chansonnette

Que cela soit en club ou en équipe nationale, le rituel est le même dans le monde du ballon rond: Pousser la chansonnette en guise de bizutage! Si certains s’en sortent avec brio, d’autres font pouffer de rire leurs futurs coéquipiers. Une chance tout de même pour éviter la honte, le choix de la chanson est libre. Parmi les morceaux les plus revisiter, on peut citer Stromae et son Papaoutai, Booba ou Maître Gims…Concernant les petits jeunes appelés en équipe de France pour la première fois pour les matchs face au Luxembourg et l’Espagne, voici leur performances !

Corentin Tolisso 

Benjamin Mendy

Florian Thauvin

Kylian Mbappé

Le cul-sec dans la chaussure

A la suite du succès de Montpellier contre Toulon (16-12) en 2015, pour sa première en tant que coach en chef, Jack White n’avait pas boudé son plaisir dans les vestiaires de l’Altrad Stadium. Sollicité par l’un de ses joueurs, Thibault Privat, l’ancien sélectionneur de l’Afrique du Sud s’était plié à un exercice quelque peu spécial. A savoir boire cul-sec une bière à même …une chaussure de l’un de ses protégés. Le tout sous le regard surpris et gentiment moqueur de sa nouvelle équipe !

PHO9c5fd3a0-9375-11e4-8e94-eefad3b8a291-805x453

 La NBA, roi du bizutage

Outre-Atlantique, en matière de créativité, on a toujours une longueur d’avance. Ainsi, la NBA n’échappe pas à la règle et lorsque l’heure du bizutage arrive, on a le droit à de sacrés défis. Et ce sont les rookies, à savoir les débutants dans la grande ligue, qui prennent le plus cher. Entre porter les sacs bourrés de tous ses coéquipiers, arborer un couvre-chef délirant, retrouver sa voiture pleine de popcorn ou encore se balader avec un faux bébé…il ne fait pas bon de découvrir la NBA!

En bonus, un bizutage qui oblige le rookie des Chicago Bulls à chanter « Happy Birthday » à chaque anniversaire de l’un de ses coéquipiers. Ici, Joakim Noah!