Smash of the day

L’ATPs’excusepoursacérémoniemalencontreusementsexistedesNextGenATPfinals

On se demande bien où se trouvaient les organisateurs de la cérémonie des NextGen ATP Finals ces derniers temps pour ne pas avoir entendu parler de l’affaire Weinstein. Si le sexisme est depuis bien trop longtemps un fléau de notre société, le scandale qui touche Hollywood est en train de faire bouger les lignes. Ainsi, il ne fait vraiment mais alors vraiment pas bon prendre la « Femme » pour un objet. De ce fait, comment ne pas être interloqué par cette scène surréaliste survenue lors de la présentation des tennismen sélectionnés pour les NextGen ATP Finals. En effet, lors du tirage au sort de cette première édition des NextGen Finals de Milan, les joueurs devaient choisir parmi huit jeunes femmes pour savoir dans quel groupe ils seraient versés. Chacun des huit joueurs devait choisir une femme, qui dévoilait ensuite la lettre A ou la lettre B, cachée sur son corps ou ses vêtements. Le Sud-Coréen Hyeon Chung a ainsi dû enlever le gant d’une jeune femme avec ses dents pour savoir dans quel groupe il allait figurer. Moment très gênant donc et de nombreuses personnalités du tennis, notamment, ont fustigé cette cérémonie sur Twitter. Si les organisateurs se sont défendues de toute volonté de sexisme et que ceux-ci voulaient rendre hommage à Milan, la ville de la mode, c’est quand même une sacrée ânerie…