event de la semaine

LaFormule1passelapremièreceweekend

Cette année encore, c’est le Continent Océanien qui va avoir l’honneur d’accueillir les premiers tours de roues des nouvelles Formule 1 version 2015. En effet, depuis 1996, l’Australie et sa ville de Melbourne ont le privilège d’être la première étape du championnat du monde de F1 et ainsi de démarrer les hostilités entre les différentes écuries et pilotes du plateau. Et cette saison 2015 s’annonce excitante à plus d’un titre. E-TV Sport va vous présenter 5 points qui devraient faire que la plupart de vos dimanches se passeront devant la télévision pendant 2h!

La revanche de Rosberg?

150203164349-rosberg-hamilton-selfie-exlarge-169

En 2014, Lewis Hamilton a été sacré champion du monde après une lutte âpre pendant toute l’année face à son coéquipier Nico Rosberg. Disposant chacun de la meilleure voiture, ils n’ont laissé que des miettes à leurs concurrents et ce sont tirer la bourre lors de chaque Grand-Prix. Cette saison encore, Mercedes devrait leur fournir la monoplace la plus performante du paddock et le duel devrait repartir de plus beau entre un Hamilton en quête d’un troisième titre de champion et un Rosberg revanchard qui voudra être sacré pour la première fois de sa carrière.

Vettel chez Ferrari, Alonso chez McLaren!

Desktop167

Après avoir remporté 4 titres chez RedBull, Sebastian Vettel a eu envie de changer de crémerie et de se lancer un nouveau défi, devenir champion du monde avec la combinaison rouge de l’écurie au cheval cabré. Un challenge que n’a pas réussi à réaliser Fernando Alonso malgré son immense talent et son expérience. De ce fait, lui aussi avait fait le tour de son ex-écurie et a décidé de revenir chez Mclaren, après son passage éclair en 2007, et faire gagner Honda pour son « comeback » en F1. Cette tâche s’annonce plus que compliquée vu les problèmes qu’ont déjà connu sa nouvelle écurie en essais de pré-saison et qui ont vu l’Espagnol taper dans le mur pour des raisons encore flous.

Ricciardo, toujours troisième homme?

daniel-ricciardo-next-to-red-bull-f1-car-and-fa-18-hornet

Débarqué chez RedBull l’année dernière, il a été le seul à pouvoir contrecarrer les plans de Mercedes et de ses pilotes, Hamilton et Rosberg. Ce que n’a pas su faire son coéquipier, la quadruple champion du monde en titre, Vettel. Ainsi, l’Australien a remporté 3 GP, les 3 premiers de sa jeune carrière. Si sa RB11 est compétitive, il pourrait bien donner du fil à retordre aux flèches d’argent.

Grosjean va t’il remporter son premier Grand-Prix?

Romain-Grosjean-Lotus-2015-F1

Après une saison 2013 qui avait vu le Français monter 6 fois sur la boîte, la suivante fut un véritable calvaire du fait d’une monoplace catastrophique. Se battant en fin de peloton avec Marussia et Caterham pendant toute l’année, Romain a traversé 2014 comme une âme en peine. Grosjean a donc forcément soif de revanche cette année, et il se pourrait bien que la E23 soit à la hauteur de ses ambitions. Non seulement le châssis a l’air compétitif, mais elle est désormais motorisée par Mercedes, le meilleur bloc propulseur du plateau. Alors pourquoi pas entendre retentir la Marseillaise sur un podium de F1 depuis Olivier Panis en 1996 à Monaco!

Les jeunes loups vont-ils tenir la route?

max-verstappen-red-bull-junior-team

A un peu moins de 17 ans et demi, Max Verstappen va devenir ce dimanche le plus jeune pilote à débuter un Grand-Prix de F1. Après une seule saison disputée en F3, le voici donc titulaire d’un baquet (Toro Rosso) dans la catégorie reine ce qui n’a pas manqué d’alimenter la polémique. Ainsi, la FIA a même décidé de prendre des mesures et d’interdire des pilotes trop jeunes et trop inexpérimentés à courir en F1. Soutenu par son père Jos, pilote de 1994 à 2003, le jeune néerlandais aura beaucoup de pression sur les épaules. De plus, il ne pourra pas s’appuyer sur l’expérience de son coéquipier car celui-ci, Carlos Sainz Jr, n’est pas beaucoup plus vieux (20 ans) et dispute également sa première saison en Formule 1!