Smash of the day

KevinDurantl’a-t-iljouépetitbras?

Souvent encensé pour son envergure exceptionnelle et ses bras interminables qui font de lui l’attaquant ultime en NBA, Kevin Durant, a-t-il, pour la première fois de sa carrière, décidé de la jouer petit bras? C’est la question qui se pose tout naturellement après l’annonce de son transfert vers Golden State. En effet, « KD » quitte donc la franchise qui a fait de lui une superstar, le Thunder d’Oklahoma City, pour rejoindre la « meilleure équipe du monde », qui malgré ce statut, a subi le courroux de LeBron James lors des Finales NBA 2016. Une armada composée du meneur, double MVP en titre, Stephen Curry mais aussi de son « Splash Brother », Klay Thompson, et du provocateur, Draymond Green, que Durant a été tout près d’éliminer en finale de la Conférence Ouest avec OKC (défaite 4-3 après avoir mené 3-1). Et c’est bien là que « Kev » nous a surpris avec sa décision de rejoindre la baie d’Oakland. Associé à l’un des 5 meilleurs joueurs de la NBA, à savoir Russell Westbrook, il aurait du se donner une chance de plus de remporter sa première bague et de démontrer qu’il était le digne successeur de LeBron James, titré pour la première fois avec son équipe de toujours, les Cleveland Cavaliers. Mais voilà Kevin Durant a choisi la facilité en venant se greffer à une équipe exceptionnelle. Si tous les spécialistes s’accordent pour dire que les Warriors devraient être injouables la saison prochaine, il ne faut pas oublier ces bons vieux Spurs avec un vétéran de plus, Pau Gasol et bien sur un certain « King James », prêt à remettre à sa place Kevin Durant, Stephen Curry et tutti quanti, une nouvelle fois. Car « The Decision », c’est bien toujours LeBron James qui l’aura…n’en déplaise à Durant! ©Photo à la une: Ronald Martinez/Getty Images