Smash of the day

Kellogg’sattaqueenjusticeunjeunetennismanaustralien

Si les Lleyton Hewitt, Pat Rafter ou encore Mark Philippoussis sont de l’histoire ancienne au niveau du tennis australien, ils ont désormais leurs remplaçants avec Nick Kyrgios, Bernard Tomic et Thanasi Kokkinakis, tous âgés de moins de 25 ans. Et une fois n’est pas coutume, c’est du dernier cité dont nous allons parler, à savoir Kokkinakis. Ce jeune espoir du tennis devait comparaître en justice ce jeudi à la suite d’une plainte du géant des céréales Kellogg, qui n’apprécie pas les projets du sportif d’utiliser commercialement sa marque de fabrique « Special K ». En effet, celui-ci souhaiterait utiliser ce nom, qui est l’un de ses surnoms, dans une campagne de publicité pour promouvoir la vente de tenues sportives. Alors que sa carrière est au point mort depuis 2 ans, pour cause de blessures à répétition, le tennisman de 21 ans va pouvoir désormais se recentrer sur sa carrière sportive. Et pourquoi pas, devenir une star et ainsi pouvoir revendiquer ce surnom commercialement un jour…face à la multinationale américaine Kellogg’s qui détient depuis plus de 50 ans la marque Special K pour ses flocons d’avoine !