Smash of the day

HopeSolo,gardiennedebutUS,miseauplacardpendant6mois

Etre mauvais joueur ou en l’occurrence, « mauvaise joueuse », peut coûter cher pour une sportive. C’est ce qu’a appris à ses dépends la gardienne de but de Team USA, Hope Solo. En effet, le dernier rempart de l’équipe de foot américaine avait très mal digéré la défaite en quart de finale des Jeux Olympiques de Rio face à la Suède et s’était emportée contre ses bourreaux du jour: « On a joué contre une bande de lâches« . Et plutôt que de s’excuser, celle-ci a décidé d’enfoncer le clou en déclarant au magazine Sports Illustrated: « Je ne pourrais pas être la joueuse que je suis sans être la personne que je suis, même quand je ne prends pas les bonnes décisions ». Ainsi, Solo a écopé d’une suspension de 6 mois de la part de sa Fédération. Néanmoins, âgée de 35 ans et considérée comme l’une des meilleures gardiennes de la planète, pas question pour Hope Solo de mettre un terme à sa carrière!