Smash of the day

FroomevoittriplesurleTourdeFrance

Il avançait comme favori au départ de cette Grande Boucle suite à sa victoire l’année dernière, sa victoire sur le Dauphiné et surtout en leader d’une équipe Sky dédiée à sa cause et Christopher Froome n’a pas déçu. En effet, le coureur britannique a dominé la course grâce à sa régularité en montagne, son talent en contre-la-montre et surtout grâce à ses coéquipiers qui n’ont jamais permis à ses concurrents de l’inquiéter. Avec un Wout Poels de gala, un Mikel Landa, leader dans n’importe quelle autre équipe et on en passe et des meilleurs, le peloton a littéralement été cadenassé par les maillots « noir et bleu ». Avec ce troisième maillot jaune ramené sur les Champs-Elysées, « Froomey » rejoint des légendes du Tour de France comme Louison Bobet et Greg LeMond, tous les deux cyclistes d’après-guerre. A seulement 31 ans et en pleine possession de ses moyens, on peut penser que le « Kenyan Blanc » va pouvoir gagner d’autre Tour. Il faudra désormais que la nouvelle génération, incarnée par Nairo Quintana, Romain Bardet, Adam Yates et pourquoi pas Thibaut Pinot passent un cap pour pouvoir concurrencer Froome et son équipe Sky!