event de la semaine

Focussurlesalon« Rétromobile »2017

Depuis hier, mercredi 8 février, les pavillons 3 et 12 du parc des expositions de Paris accueillent l’édition 2017 de Rétromobile. Ce salon est consacré aux véhicules de collection et à l’histoire de la locomotion. La première édition du salon de la voiture ancienne se tint en 1976 dans l’ancienne gare de la Bastille, à Paris, aujourd’hui démolie. Comme chaque année, les premiers bolides du début du 20e siècle, les modèles rares, les sportifs ou concepts-cars loufoques sont de la partie.

Et comme lors de chaque édition, une personnalité, une marque ou un véhicule d’exception se voit mis à l’honneur. En 2017, c’est Ferrari qui aura le droit à son stand de grand ampleur car l’on fête les 70 ans d’existence de la firme italienne.

Huit Ferrari d’exception retraçant la fabuleuse histoire du Cavallino seront exposées : une 166 Mille Miglia qui a participé aux 24 Heures du Mans 1949, une 500 F2 d’Alberto Ascari et plusieurs mythiques 250 : la 250 LM, une GT cabriolet, une autre GT Berlinetta et enfin une 275 GTB.

Hormis Ferrari, vous pourrez vous délecter de nombreux autres modèles d’exception et surtout vous aurez peut-être la chance d’assister à la vente aux enchères organisée chaque année par Artcurial Motorcars.Cette année, la collection proposera notamment une Bugatti 57 Atalante Découvrable de 1935, une Delahaye 135 Sport Roadster de 1936, une Ferrari 166 Spyder Corsa Scaglietta de 1948, la Renault 5 Turbo de Jean Ragnotti vainqueur du rallye Tour de Corse en 1982 et enfin un prototype unique : celui de la Ferrari Dino 206 P Berlinette Spéciale par Pininfarina commandé par Enzo Ferrari pour le Mondial de l’Auto de Paris 1965. L’an passé, un record avait été battu avec un total de 59 millions d’euros dont 32 millions pour une Ferrari 335 S. Le véritable clou du spectacle de chaque Rétromobile !