event de la semaine

FocussurlaHopmanCup2016

Après une pause éclaire à la fin d’une année 2015 chargée, les meilleurs tennismen et tenniswomen de la planète ont repris les chemins des courts dès le début du mois de janvier 2016. Ainsi, certains ont choisi de se rendre au Qatar (Doha), en Inde (Chennaï) ou encore en Chine (Shenzhen) mais la plupart sont déjà en Océanie pour préparer comme il se doit l’Open d’Australie. Mais parmi tous ces tournois de début de saison, il n’y en a un qui fait un peu exception, il s’agit de la Hopman Cup. E-TV Sport vous dit pourquoi!

Un format particulier

Premier particularité de ce tournoi qui se déroule dans la station balnéaire australienne de Perth, c’est son format de jeu. En effet, huit équipes mixtes participent à la compétition qui se déroule selon les modalités dites du « round robin » : séparées en deux poules de quatre équipes, les premières de chaque poule se disputent le titre en finale. Chaque confrontation entre deux pays comporte trois matchs : un simple dames, un simple messieurs et un double mixte souvent décisif. Les deux équipes finissant en tête de leurs groupes se retrouvent en finale pour se disputer le titre. Tous les matchs se jouent en deux sets gagnants. Le format actuel a fait son apparition en 1991, alors que la première édition remonte à 1989.

L’intérêt de la Hopman Cup?

Alors évidemment, à première vue, on ne voit pas forcément son intérêt du fait que cette compétition n’attribue aucun point ATP ou WTA mais celui-ci est ailleurs. En effet, tout d’abord, la Hopman Cup permet de représenter son pays ce qui n’est pas anodin pour certains joueurs et joueuses. De plus, les matchs se déroulent sur Plexicushion, une surface identique à celle de l’Open d’Australie. Parfait donc pour arriver en pleine confiance à Melbourne.

Un plateau appétissant

Enfin, de nombreuses stars du tennis sont passées par la case Hopman Cup. On peut citer par exemple Becker, McEnroe, Ivanisevic, Federer, Djokovic chez les hommes et Williams, Seles, Graf, Hingis et Henin chez les dames. Cette année, Andy Murray fait figure de tête d’affiche chez les hommes et Serena Williams devait faire de même chez les femmes. Malheureusement, la numéro 1 mondiale a du déclarer forfait avant sa première rencontre. Et puis, ce premier tournoi de l’année sonne comme une petite récréation avant les choses plus sérieuses. La preuve avec ce geste fair-play de Jack Sock mais également ce point incroyable de Benoît Paire lors de l’édition précédente!