event de la semaine

FocussurlaDraft2017enNBA

A peine les Finales NBA terminées que la plus grande ligue de basket au monde est de nouveau sur le pied de guerre pour organiser sa « Draft ». Pour ceux qui n’auraient aucune idée de que veut représente ce moment, sachez que c’est un immense show à l’Américaine qui a pour but de permettre aux 30 équipes de la NBA de sélectionner à tour de rôle les meilleurs jeunes joueurs issus de l’université, du lycée, ou de l’étranger. Cette cérémonie revêt une importance toute particulière car elle peut changer, par un choix judicieux, le visage de n’importe laquelle des franchises NBA. Et il est peu de dire qu’en 2017, certaines équipes auraient bien besoin d’un coup de bistouri, suivez mon regard du côté de la « Cité des Anges » et de ses « Purple and Gold ». A quelques heures du début de l’évènement, E-TV Sport a décidé de vous en dire plus sur cette édition 2017 de la draft NBA!

La lottery Pick, une pré-draft

Avant toute draft NBA, nous avons le droit un mois avant à la « Lottery Pick », dont le principal but est de savoir quelle franchise pourra sélectionner en première position et donc obtenir le « First Pick » ou celui qui s’avance comme le meilleur joueur de sa génération. Cette année, ce sont les Boston Celtics qui ont reçu cet honneur. Finaliste de la Conférence Est, la franchise profite du pick des Brooklyn Nets, pire équipe de la NBA en 2016-2017. Néanmoins, depuis les Celtics ont décidé d’échanger leur « first pick » avec le troisième pick des Philadelphia 76ers et une autre contrepartie. Ainsi, ce sont bien les 76ers qui choisiront en premier ce soir !

2017, une draft de meneurs?

Autre tradition que l’on observe à chaque draft, le fait de savoir si celle-ci sera un bon cru ou pas. Les plus fameuses draft sont celle de 1984 (Jordan, Barkley et Olajuwon notamment), 1996 (Kobe, Nash, Allen) entre autre) et 2003 (LeBron James avec Dwyane Wade et Carmelo Anthony). Pour 2017, on parle d’une draft faisant la part-belle aux meneurs de jeu. Ainsi, Markelle Fultz, Lonzo Ball ou encore De’Aaron Fox devraient être choisis dans le Top 5…tout comme les ailiers Josh Jackson et Jayson Tatum !

« Sapés comme jamais » sur scène

Et puis qui dit « Draft » dit forcément se mettre sur son 31 et sortir son plus beau costard. Bien que certains s’en sortent avec les honneurs, il ne faut pas oublier que ce sont de jeunes garçons aux mensurations hors-norme et aux goûts stylistiques douteux qui se présent et on a donc souvent le droit à des looks qui piquent les yeux!