Scoop

ExclusivitéE-TVSport:InterviewChocd’EmmanuelPetit

Le mercredi 15 mai, l’équipe d’E-TV Sport s’est rendue aux caves de Cureghem à Anderlecht afin d’assister en avant-première à l’ouverture du salon consacré au rôle social et éducatif  du football: « The Football We Love ». Etant en plein dans le thème « Sport is a Lifestyle », E-TV Sport se devait d’être présent mais nous avions également une idée derrière la tête. Ainsi, les champions du monde 98 français, Lilian Thuram et Emmanuel Petit étaient sur place en tant que parrain du salon et E-TV Sport ne pouvait rater l’opportunité d’avoir quelques mots de ses deux anciennes stars du football. Si Thuram n’a accordé qu’une photo à E-TV Sport, Emmanuel Petit a été, pour sa part, beaucoup plus loquace. Il est ainsi revenu sur tous les évènements qui touchent le monde du football actuellement mais plus globalement sur la société et ses dirigeants. Attention, Petit n’épargne personne et se lâche au micro d’E-TV Sport!

Exclusivité: Interview choc d’Emmanuel Petit par E-TV Sport en intégralité from E-TV SPORT on Vimeo.

Politique

– » Arrêtez de nous enfumer avec l’Union Européenne »

– » Real Madrid, par deux fois la dette effacée par le Roi d’Espagne »

– » La donne a changé. Arrêtez de nous prendre pour des cons parce qu’on sait tout à la minute près! »

– » Tout ceux qui sont décisionnaires, y’a personne qui parle. C’est ça les gens qui nous gouvernent. Des lâches! »

– » Jamais je ferai de la politique, je veux surtout pas devenir comme eux »

– » J’ai amené des solutions mais c’est jamais repris par la presse. Pourquoi? Car ils savent très bien que je les emmerde et que c’est sensé ce que je dis. En plus de parler, j’argumente et je propose »

– » Je fais peur car on a aucun moyen de pression sur moi. Je suis un électron libre! »

-« Continuez à faire les cons les gars, continuez…parce que vous allez tout droit dans le mur »

– » Je dis à ces millions de gens, ces millions de brebis: Sortez-vous les doigts du cul! »

Festivités gâchées du PSG

– Par rapport au PSG,  » il faut faire très attention à ce qu’il s’est passé lundi soir ».

– » Avant la présentation est venue se greffer des casseurs qui à chaque fois qu’il y a un évènement sur la place publique, viennent toujours pour foutre le bordel. Des gens qui ne s’intègrent pas en France qui ont le passeport français mais qui ne se considèrent pas comme des français parce qu’on leur fait sentir aussi qu’ils sont pas français ».

– « Après est venue aussi une manipulation politique de l’affaire ».

– « A un moment donné, il faut que la droite et la gauche, ils arrêtent de nous emmerder »

– » La Mairie de Paris, pour moi, elle est la première à mettre sur le banc des accusés »

-« Les Qataris sont déconnectés »

– » La FFF, Le Graët, je l’ai même pas entendu ces derniers jours sur ce qu’il s’est passé le soir de la célébration »

Fiscalité AS Monaco

– « C’est du racket »

– « Si moi j’étais le seul décisionnaire sur cette planète, j’éradiquerai purement et simplement toutes les places financières opaques à travers le monde »

-« Faut arrêter l’enfumage »

-« Concurrence déloyale, excuse moi mais les Qataris, quand ils arrivent en France, on leur déroule le tapis rouge »

– « L’AS Monaco est une victime facile »

– » 200, 500 millions. Allez soyons fous, pourquoi pas 1 milliard »

-« L’ équité, l’honnêteté, l’intégrité doit passer par l’abrogation pur et simple des paradis fiscaux, c’est tout! »

Les Diables Rouges

– » Depuis deux, trois ans, la nouvelle génération commence à mûrir avec un potentiel extrêmement intéressant »

– » Ca peut devenir une grande équipe »

– » Moi j’ai peur aujourd’hui, car avec le potentiel qu’ils ont: Est-ce qu’ils sauront trouver les ingrédients nécessaires pour réussir cette osmose, cet amalgame ».

– » être un joueur de foot, ça ne se résume pas simplement à porter un maillot sur un terrain de foot »

– « Le talent n’est rien sans une dimension affective, une générosité intérieure ».

– « Le talent n’est rien sans être investi d’une certaine mission civique qui plus est lorsque tu représentes ton pays »

France 98

–  » Ca montre bien qu’on a pas une culture de fans. C’est des supporters, des spectateurs qui attendent, que ça s’emballe pour se mettre à chanter! »

– » On avait compris que c’était une opportunité pour graver ton nom dans le marbre du football mondial et surtout de dépasser le cadre du sport ».

– » Avec la durée, on se rend toujours compte de qui sont les gens »

– » Je ne pouvais plus me regarder dans la glace »

– » De la génération 98, certains sont proches de moi et d’autres pas proches du tout. Cela fait des années que j’ai pas de nouvelles d’eux et j’en veux pas du tout ».