Smash of the day

DesathlètesaméricainsforfaitspourRioàcausedemoustiquesbrésiliens?

Décidément, organiser un évènement sportif d’envergure au Brésil n’est pas de tout repos! En effet, après les problèmes de sécurité soulevés lors de la dernière Coupe du monde de football, voilà que c’est un soucis sanitaire qui pourrait mettre à mal l’organisation des Jeux Olympiques de Rio. Ainsi, c’est le virus Zika qui pourrait faire des dégâts lors des prochains JO d’été. Celui-ci touche actuellement l’Amérique du sud et l’Amérique centrale et est pris très au sérieux. Et tout comme pour le « feu »Chikungunya, ce sont ces satanés moustiques qui transmettent le virus. Les symptômes de ce virus sont similaires à ceux de la grippe avec de la fièvre, des maux de tête et des courbatures. Malgré tout le CIO se veut rassurant par la voix de son président, Thomas Bach: « Nous sommes en relations étroites avec l’OMS, nous sommes en contact avec tous les comités olympiques nationaux qui sont de leur côté en contact avec les autorités sanitaires de leur pays. Aucune interdiction de voyager n’a été lancée, il faut aussi voir que les JO auront lieu en hiver au Brésil, ce qui n’est pas la période privilégiée de reproduction pour les moustiques ». Néanmoins, du côté des USA, on ne souhaite pas prendre de risques et le Comité olympique américain a recommandé aux athlètes, aux entraineurs et aux staffs techniques de ne pas se rendre à Rio s’ils se sentent « en danger pour leur santé ». Nous n’en sommes pas là, me direz-vous, surtout que le virus ne serait réellement dangereux que pour les femmes enceintes. Mais sait-on jamais et on ne badine pas avec la santé des gens, même en tant de Jeux Olympiques!