event de la semaine

DécouvrezlaRoboCup2014

Que l’on s’entende bien: C’est bien la RoboCup et non pas RoboCop. En effet, malgré le retour du robot flic sur les écrans en 2014, on parle bien ici de football. Ou plutôt de robots qui jouent au football. En effet, du 7 au 11 avril derniers s’est déroulé la RoboCup 2014 dans la capitale de l’Iran, Téhéran.

Mais qu’est-ce donc que cette compétition où l’on mêle robots et ballon rond? La RoboCup est un tournoi international de robotique, dont l’un des buts attendus est d’arriver à créer une équipe de football robotisée capable de battre l’équipe de football « humaine » championne du monde, d’ici 2050. Depuis 2008, l’humanoïde NAO du français Aldebaran Robotics est la plateforme robotique officielle pour cette compétition robotique de football. Pour cette édition iranienne, cinq équipes s’affrontaient dont trois allemandes, une néerlandaise et une iranienne. Concernant les règles, il faut savoir que mes matchs se déroulent sur un terrain rectangulaire de 6 mètres sur 3, pendant deux mi-temps de dix minutes et avec huit robots sur le terrain. Le robot voit la balle et son environnement grâce à deux caméras, sur le front et sur le menton, et communique avec ses trois coéquipiers grâce au réseau wifi. Et c’est l’équipe iranienne qui s’est imposée à domicile.

Au-delà du fun et du sport, c’est bien la programmation des robots et les applications dans d’autres domaines qui sont au coeur de la philosophie de cette compétition. « Les robots développent de nombreuses capacités, qui peuvent servir dans d’autres domaines. S’ils détectent une balle, ils peuvent retrouver une cible spécifique lors d’une opération de secours, et s’ils peuvent marcher, ils peuvent explorer un environnement dangereux ou contaminé », dit Patrick de Kok, 26 ans, membre de la Nao Dutch Team et étudiant en Master Intelligence artificielle à l’Université d’Amsterdam.

De magnifiques réalisations mais delà à battre une équipe humaine, ce n’est pas pour tout de suite. En même temps 2050 non plus!


Une compétition de football robotique à Téhéran par lemondefr