Anecdote

CommentNikealaissépartirStephenCurry?

Voilà une anomalie qui sera peut-être réparée un jour mais qui pour l’instant pourrait faire tâche dans le monde de la NBA! En effet, la star actuelle des parquets de basket américain se nomme Stephen Curry et pourtant, ce n’est pas le « Swoosh » qui orne ses tenues dans la vie de tous les jours. Aujourd’hui, l’équipementier numéro 2 aux USA, Under Armour, peut se targuer d’avoir mis le grappin sur le meneur des Golden State Warriors au dépend de son concurrent. Lors de son arrivée dans la grande ligue, Curry était sous contrat avec Nike et le géant américain semblait compter sur ce joueur qui avait le potentiel de devenir l’un des meilleurs shooteurs de la NBA. Néanmoins, « Steph » a rapidement compris qu’il ne serait qu’une sous-tête d’affiche derrière les Kyrie Irving et Anthony Davis, des joueurs de sa génération.

Son père Dell raconte même qu’un ponte de la marque avait rencontré son rejeton et lui avait présenté un powerpoint dans lequel Kevin Durant était cité partout. De plus, les émissaires de Nike ont carrément fait l’affront à Curry de l’appeler « Steven » et non pas « Stephen ». Cela en était trop pour Curry qui a décidé de faire confiance à la firme de Baltimore depuis 3 ans et celle-ci se frotte les mains d’avoir renouveler son contrat jusqu’en 2024. Avec le retrait de Kobe Bryant et un LeBron James qui vieillit inexorablement, il est évident que Nike reviendra à la charge et fera tout pour faire que l’un des peut-être futurs meilleurs joueurs de l’histoire rejoigne son écurie des plus grandes vedettes sportives de la planète.

En attendant, le meneur de jeu des Golden State Warriors est revenu sur cette histoire lors d’une interview par téléphone avec Dan Patrick. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Steph n’a pas apprécié de se faire appeler Steven !