Dossier

Cessportifsquisesontfaitescroquer

Ce n’est pas une surprise que de vous dire que les sportifs professionnels dans une discipline médiatisée gagne beaucoup d’argent. Ainsi, si avoir un portefeuille très très bien rempli à de nombreux avantages dans notre société, il peut aussi s’avérer être un fardeau vu les requins qu’il peut attirer. Et cela Robert Lewandowski s’en est aperçu en étant allègrement escroqué. En effet, celui-ci, comme de nombreux polonais, a été ému par l’histoire d’un jeune garçon de 2 ans, du nom de Ants Rudzki, victime d’un cancer des yeux. Ses parents, pour le soigner dans un centre spécialisé aux Etats-Unis, avaient besoin de 1,5 millions de zlotys (353 193 euros) et ont donc sondé leurs amis et hypothéqué leur maison, pour réunir les fonds nécessaires. Sauf qu’il manquait encore un demi-millions de zlotys. C’est là que l’attaquant du Bayern apparaît et qu’il aurait versé 23 561 euros à un dénommé Michal Sienicki. Mais voilà toute la Pologne vient d’apprendre que le jeune garçon n’existait pas et que tout cela tiendrai de l’escroquerie. Malheureusement, le footballeur polonais n’est pas le premier ni le dernier sportif à se faire escroquer et E-TV Sport vous présente l’identité de ceux qui se sont fait avoir !

Arantxa Sanchez (Tennis)

La championne de tennis espagnole avait expliqué dans son autobiographie que ses propres parents lui avaient volé de l'argent !

Tim Duncan (NBA)

L'ancienne superstar des San Antonio Spurs, cinq fois champion NBA, a eu la malchance de tomber sur un conseiller financier malintentionné, un dénommé Charles Banks, qui lui aurait coûté… 20 millions de dollars.

Carole Merle (Ski Alpin)

Mal conseillée par un notaire véreux, l'ancienne skieuse française Carole Merle a, selon L'Équipe Magazine, perdu l'ensemble de ses gains en compétition estimés à 3,5 millions d'euros.

Henri Leconte (Tennis)

Dans son autobiographie, "Riton" a déclaré qu'il avait été escroqué par son conseiller financier, un certain Jacques Heyer.

José Touré (Football)

Habitué des excès en tout genre pendant sa carrière, celui que l'on surnommait le "Brésilien" a fait confiance aux mauvaises personnes.

Sheryl Swoopes (Basketball)

L’ancienne star du basket américain Sheryl Swoopes a accusé ses agents et avocats d’être à l’origine de ses graves problèmes financiers.

Robbie Keane (Football)

Comme une centaine de professionnels du championnat anglais, l’international irlandais a été escroqué par une chaîne de Ponzi. Il aurait perdu des dizaines de milliers de livres.