Pas Glamour

Cessportifsquiontétéaccusésdeviol

Qu’il est loin le temps où Derrick Rose était le plus jeune MVP de l’histoire de la NBA et signait son contrat monstrueux avec Adidas. Aujourd’hui, il vient de signer aux New-York Knicks en tant que meneur titulaire mais aussi « homme de verre » et a surtout été accusé de viol en réunion par une ancienne petite amie. Si celui-ci vient d’être innocenté par un jury civil de Los Angeles, cela apparaîtra toujours sur son CV. Ainsi, il rejoint d’autres sportifs qui ont, eux-aussi, trempé (« façon de parler ») dans des affaires de viol. E-TV Sport vous les présente! ©Photo à la une: PC

Brandao accusé de viol

Le mardi 8 au matin, Evaeverson Lemos da Silva, dit Brandao avait été placé en garde à vue à Marseille pour une affaire d'agression sexuelle présumée sur une jeune femme. Une jeune femme avait déposé plainte contre lui vendredi, accusant le footballeur de l'avoir violentée dans sa voiture alors qu'il la ramenait chez elle au sortir d'une boîte de nuit d'Aix-en-Provence il y a dix jours. Plusieurs témoins de la soirée ainsi que des membres de la famille de la victime ont indiqué que les deux protagonistes étaient en état d'ébriété la nuit des faits.

Dennis Rodman

Début 2006, Sara Ure, gérante de bar à l'hôtel-casino Hard Rock à Las Vegas, se plaint à sa hiérarchie d'avoir été harcelée sexuellement par Dennis Rodman. Le sulfureux basketteur américain l'aurait forcée à danser avec lui tout en se frottant contre elle de manière dégradante. La direction du Hard Rock assure alors à l'employée que Rodman se verra dès lors systématiquement refuser l'entrée de l'hôtel et du casino. Mais voilà, Sara recroise le chemin de l'ancien partenaire de Michael Jordan, lequel cause une nouvelle scène au Hard Rock. Elle s'en plaint de nouveau à sa direction, et est renvoyée peu de temps après. Elle porte donc plainte contre son employeur et contre la star. Tandis qu'un arrangement financier est trouvé avec le casino, le basketteur ne se présente pas au procès et est condamné, en avril 2009, à verser 225 000 dollars à Sara Ure.

Kobe Bryant

En juillet 2003, une employée d'un hôtel du Colorado porte plainte pour viol contre Kobe Bryant, star des Los Angeles Lakers. Démarre alors une lourde procédure judiciaire à l'encontre du basketteur américain, qui risque alors une peine de 4 ans de prison ferme s'il est reconnu coupable. Si le joueur, 24 ans, marié et père d'un enfant, reconnait l'adultère, il nie en revanche que le rapport sexuel ait eu lieu sans le consentement de la jeune femme âgée de 19 ans. Cette dernière, prise dans un tourbillon médiatique et recevant des pressions de toutes parts, refusera de continuer à témoigner contre la star, et marquera ainsi la fin de la procédure pénale. L'image publique de Bryant en ressort néanmoins écorchée et il perd notamment plusieurs contrat publicitaires d'envergure.

Mike Tyson

Plus jeune champion du monde de l'histoire et premier boxeur à unifier tous les titres de la catégorie poids lourds, Mike Tyson voit sa carrière voler en éclat en 1992. Habitué à avoir des relations sexuelles avec ses jeunes admiratrices, il est condamné à 6 ans de prison pour le viol de l'une d'elles, Desiree Washington, 19 ans. « Iron Mike » en ressortira 3 ans plus tard en liberté conditionnelle et remontera sur les rings pour les succès et autres histoires tumultueuses que l'on sait.